Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 12 novembre 2008

Karkwa : D’un océan à l’autre

Vanessa Guimond (Agence Nomade), 24H Montreal, Le mercredi 12 novembre 2008

Après avoir gagné leur pari lors du Gala de l’ADISQ 2008 en remportant les Félix des quatre catégories dans lesquelles ils étaient nommés, les membres de la formation Karkwa s’apprêtent maintenant à participer à la troisième édition de M pour Montréal, un évènement qui sert de vitrine aux artistes québécois désirant se produire à l’étranger. « Nous sommes abonnés à M pour Montréal », a lancé à la blague le batteur Stéphane Bergeron.

En effet, en plus d’avoir participé à la deuxième édition de l’événement en 2007, quelques mois seulement après avoir joué au Texas lors du festival South By Southwest dans le cadre du premier showcase organisé à l’extérieur de Montréal, Karkwa récidivait en septembre dernier en se joignant à plusieurs groupes comme Alfa Rococo, Plants and Animals et Radio Radio dans le cadre du spectacle gratuit M pour Montréal sur les Quais.

« Notre participation à M pour Montréal nous a vraiment donné un coup de main afin de nous faire des contacts, surtout en Europe, a ajouté Stéphane Bergeron. C’est difficile d’évaluer à quel point c’est ce qui a fait une différence dans notre cas, mais c’est certain que ça nous à beaucoup aidé. »

M pour Métropolis

Le 22 novembre prochain, Karkwa sera du concert M pour Métropolis en compagnie de Pierre Lapointe, Jon Lajoie, Cœur de Pirate et We Are Wolves. Ouvert au public, ce concert éclectique promet non seulement de faire vivre aux amateurs de musique une expérience unique, mais sera aussi une occasion en or pour les artistes afin de se montrer sous leur meilleur jour aux nombreux délégués internationaux qui assisteront au spectacle.

« Nous ne sommes pas plus nerveux parce que c’est un showcase. Nous aimons beaucoup donner ce type de concert, car notre prestation doit être très compacte et que ça facilite les choses en ce qui a trait au choix des chansons que nous présentons. Ce n’est pas compliqué, nous devons jouer nos six ou nos sept meilleures tounes, a expliqué Stéphane Bergeron. En plus, le public sera là pour mettre de l’ambiance. Je suis certain que nous allons avoir du fun! »

Même si la sortie de l’album Le volume du vent est déjà prévue en France pour le mois de mars, le groupe souhaite enrichir son réseau de contacts européens en prévision des concerts qu’ils donneront sur le Vieux Continent en 2009. « C’est vrai que ça va déjà bien pour nous de ce côté-là, mais comme nous allons passer un mois et demi en France suite à la sortie de l’album et que quelques dates commencent tranquillement à se confirmer pour l’été 2009, nous souhaiterions consolider tout ça », a expliqué le musicien.

C’est les deux pieds sur terre que les membres de Karkwa poursuivent leur chemin vers l’Europe, eux qui ne semblent pas s’enfler la tête avec leur popularité montante et les honneurs qu’ils ont récolté les 27 octobre et 2 novembre dernier.

« Notre high par rapport à l’ADISQ n’a pas duré très longtemps, a confié Stéphane Bergeron. Nous sommes super contents d’avoir été là et d’avoir pu remporter ces Félix, mais nous savons que pour nous, c’était un grand événement, et qu’en fin de compte, pour le reste de la planète, ça ne veut pas dire grand-chose. Il faut être capable de prendre conscience de cela et de garder la tête froide. Nous prenons ça cool. »

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.