Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Depuis la pause de décembre 2011

Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 31 mai 2009

Karkwa à Pont-Rouge le 19 septembre

De Nicolas Pellerin à Karkwa, une autre belle saison au Moulin Marcoux (...)

La saison des spectacles sera couronnée par la prestation du groupe Karkwa, le samedi 19 septembre. Les cinq musiciens du nouveau rock québécois y proposent «un voyage marquant dans le relief toujours changeant du monde actuel».

Extrait de l'article écrit par Gaétan Genois, le dimanche, 24 Mai 2009

Karkwa aux Iles

Karkwa les 15, 16 et 17 Aout aux Pas Perdus de Cap-aux-meules aux Iles de la Madeleine

Sur la carte qui apparait sur ce site "grürv" cliquez sous le nom de Karkwa la fonction amusante "track on the radar" pour voir (avec quelques erreurs de localisation) le parcours des concerts du groupe.

vendredi 29 mai 2009

Une sainte trinité musicale

Sur le site Voici Québec, extrait :

UNE PROGRAMMATION AUTOMNE 2009 HORS DU COMMUN AU CENTRE D'ART LA CHAPELLE !

Le centre d'art La Chapelle, situé au 620, avenue Plante à Québec, annonce une belle saison automnale avec une programmation diversifiée et des artistes électriques ! (...)

Ariane Moffatt
Tour de chant
Chansons

Après un incontestable succès, Ariane Moffatt prolonge sa tournée en version acoustique. Elle sera fidèlement épaulée par son ami Joseph Marchand aux guitares et par Marie-Pierre Arthur à la basse. Une sainte trinité musicale qui sonne comme une bénédiction pour l’oreille.
Vendredi 16 octobre à 20 h

Karkwa
Rock

Encensé de toutes parts, ce groupe offre un son à la fois grave et grisant, raffiné mais foncièrement pop. Les musiciens, totalement maîtres de leur art, transforment de simples mélodies en crescendos quasi symphoniques. Une énergie brute, contagieuse et planante.
Samedi 28 novembre à 20 h

pendant que Louis-Jean va se reposer...

Yann Perreau nous parle de son concert avec Karkwa. Extrait :

Arrivé à la salle Octave-Crémazie vers 14h30, vendredi, je me suis dirigé derechef dans une des loges pour m’étendre calmement pendant les tests de son de Karkwa. La veille, j’étais allé voir le spectacle de Mara Tremblay au Théâtre du Petit-Champlain et l’alcool avait coulé à flot pendant et après le concert… C’était l’anniversaire du guitariste Jocelyn Tellier.

Bref, mon band est arrivé vers 16h00 et je ne me souviens plus lequel des musiciens m’a réveillé avec une bière… Je crois que c’est McMahon, The Golden Evil. Nos tests de son terminés, nous sommes allés manger chez un Italien qui possède une des plus belles caves à vins du coin.

Notre warm-up étant presque parfait, nous avons donné une bonne claque aux 500 spectateurs venus voir Karkwa.

1- Le marcheur rapide
2-Le pays d’où je viens
3-L’amour se meurt
4-Le bruit des bottes
5-Conduis-moi
6-Le président danse autrement
7-Beau comme on s’aime

Après nous être désaltérés un peu dans notre loge, nous sommes allés nous asseoir dans la salle pour voir le show de Karkwa. Un moment donné, Louis-Jean Cormier a avoué à la foule qu’il ne sentait pas très bien et qu’il devait sortir de scène. Sur quoi François Lafontaine a rajouté: “Si la gang à Yann Perreau sont là, on aimerait qu’ils viennent jouer une couple de tunes pendant que Louis va se reposer.”. On s’est alors retrouvés sur le stage à faire “Je marche à toi” et “Grande brune” (version “Doors”). Imaginez le party qui s’en suivit…


Karkwa et Répercussions en symbiose




À l’occasion d’un spectacle au Théâtre du cégep de Trois-Rivières le 3 juin prochain, le groupe Karkwa sera augmenté de sept percussionnistes issus de l’ensemble Répercussions. Les onze musiciens nous offrent un premier avant-goût de cette fusion musicale.

Les sept joueurs de tambours ont participé au projet de réinsertion sociale Répercussions. Ces jeunes ex-toxicomanes accompagnent Karkwa pour la première fois sur notre plateau. Une rencontre musicale fort réussie.

L’ensemble Répercussions est formé de Laeticia Chamberland, Audrey Kim Roussel, Simon Dussault, Marie-Claude Lacroix, Patricia Côté, Marie-Anik Châteauneuf et Fabiola Toupin.

Les profits du spectacle de Trois-Rivières iront aux ateliers Art-Go et Point de rue. Pour vous procurer des billets, communiquez au (819) 380-9797.

De leur côté, Karkwa participera au spectacle de la Fête nationale présenté au parc Maisonneuve à Montréal. Ils seront à Québec pour le Festival d’été avant de s’envoler pour l’Europe à la fin juillet.

Radio-Canada, Le jeudi 28 mai 2009

Karkwa tribal



Karkwa partagera la scène avec des jeunes de la rue lors d'un spectacle-bénéfice pour les Ateliers Art-Go et Point de rue.

Depuis la sortie de son album Le Volume du vent, Karkwa vogue sur le succès, multipliant les spectacles autant au Québec qu'en Europe et récoltant une foule de prix, dont quatre Félix lors du dernier Gala de l'ADISQ. On retrouve maintenant la troupe de Louis-Jean Cormier à Trois-Rivières pour un spectacle-bénéfice dont les profits seront versés aux organismes Point de rue et les Ateliers Art-Go. Qui plus est, cinq jeunes de la rue, soit Audrey Kim Roussel, Marie-Claude Lacroix, Julie Belisle Lafontaine, Laeticia Chamberland et Simon Dussault, joueront des percussions sur scène avec le groupe pendant quelques morceaux. (...)

Les dits textes sont souvent très engagés chez Karkwa, mais à cet égard, Stéphane Bergeron, le batteur de la formation, nuance quelque peu: "C'est l'engagement du gros bon sens. La chanson Échapper au sort, par exemple, c'est simplement que Louis-Jean a entendu aux nouvelles qu'un jeune était mort gelé dans un banc de neige à Montréal et on s'est dit : "Voyons donc, on va sur la Lune puis il y a encore des personnes qui meurent de froid, ça n'a pas de bon sens.""

Le musicien tient d'autre part à préciser que son groupe ne court pas après les causes, acceptant de participer à des spectacles-bénéfices seulement quand le sujet le touche et que le projet est intéressant. "On est allés rencontrer les jeunes et on les a entendus jouer sur notre musique, puis c'était bien l'fun, assure Bergeron. En plus de moi comme batteur, on a déjà un percussionniste dans le band, alors ça va vraiment faire une grosse section de percussions. C'est la première fois que Karkwa va sonner aussi tribal!"

www.art-go.org

Extrait de l'article : Répercussions de Kevin Laforest, Voir.ca le 28 mai 2009

« Répercussions » Spectacle bénéfice avec Karkwa

« Répercussions » Spectacle bénéfice avec Karkwa au profit des Ateliers Art-Go et Point de Rue. le 3 juin 2009

Direction musicale: Christian Laflamme

Direction artistique: Fabiola Toupin

Quatre jeunes de la rue ayant participé au projet de réinsertion sociale « Répercussions » se produiront sur scène avec le groupe Karkwa. Les fonds amassés lors de ce spectacle bénéfice iront aux organismes chapeautant le projet, soit Point de rue, ainsi que Les Ateliers Art-Go, afin de perpétuer leur mission.

Depuis plus de 5 mois, en plus d’apprendre à fabriquer des percussions, Audrey Kim Roussel, Marie-Claude Lacroix, Simon Dussault, Julie Belisle Lafontaine et Laeticia Chamberland (aide technique) ont appris à jouer de cet instrument par l’entremise de M. Richard Robitaille, ainsi que par le groupe trifluvien Les Bebeats, composé de Mme Marie-Anik Châteauneuf, Mme Fabiola Toupin ainsi que M. Christian Laflamme, qui assurera d’ailleurs la direction musicale du spectacle.

Ensemble, ils ont créé des arrangements musicaux sur deux chansons de Karkwa afin d’accompagner aux percussions ce groupe récipiendaire de quatre Félix en 2008 (meilleur groupe, meilleur auteur ou compositeur de l'année, meilleur album alternatif, clip par excellence). La mise en scène, quant à elle, est assurée par la directrice artistique Mme Véronique Marcotte.

L’idée originale de ce concept de réinsertion sociale en est une de M. Jean Beaulieu, artiste professionnel et fondateur des Ateliers Art-Go.

Billets disponibles à la billetterie de la salle J.-Antonio-Thompson, au Théâtre du Cégep avant la représentation ainsi qu'aux Ateliers Art-Go au 819 693-1126

Grave, grisant et raffiné

Jeudi 8 octobre 2009, 20 h, Salle Jean-Despréz, Gatineau

Le Volume du vent Avec Kevin Thompson en première partie

Gagnant des Félix Groupe de l'année et Auteur-compositeur de l'année 2008, Karkwa s'impose comme un incontournable de la scène rock québécoise avec Le Volume du vent. Encensé par la critique, ce troisième album est à la fois grave et grisant, raffiné, mais foncièrement populaire. Il faut voir les membres du groupe sur scène, totalement maîtres de leur son, transformer de simples mélodies en crescendos quasi symphoniques.

« La force de Karkwa est de même nature que les meilleurs groupes d'hier et d'aujourd'hui, d'Octobre à Radiohead, en passant par Pink Floyd : l'expérience est totale. » - Sylvain Cormier, Le Devoir et Radio-Canada

www.myspace.com/kevthompson

http://www.karkwa.com/

Karkwa à La Chapelle

Au Centre d'Art de la Chapelle de Vanier, ville de Quebec

Karkwa, Rock, 28 novembre

Encensé de toutes parts, ce groupe offre un son à la fois grave et grisant, raffiné mais foncièrement pop.

Les musiciens, totalement maîtres de leur art, transforment de simples mélodies en crescendos quasi symphoniques. Une énergie brute, contagieuse et planante.

Samedi 28 novembre à 20 h

Karkwa à Gatineau le 8 octobre 2009



Programmation 2009-2010 à La Basoche et à la salle Jean-Despréz (à Gatineau )

La prochaine saison au cabaret La Basoche (LB) et à la salle Jean-Despréz (SJD) marquera notamment le très attendu retour sur scène dans la région de Karkwa et de Dumas, respectivement les 8 octobre et 22 avril prochains (SJD) ; (...)

extrait de l'article "Le retour de Karkwa et de Dumas" de Valérie Lessard, Le Droit, Publié le 27 mai 2009

Marie-Pierre Arthur "Pourquoi", la première Montréalaise en vidéo

Voir la page Vidéotron consacrée à Marie-Pierre Arthur ici

lundi 25 mai 2009

Vous ne connaissez pas le son de Marie-Pierre Arthur?

«Wow, il y a du monde! Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours peur qu’il n’y ait pas beaucoup de monde. Je suis contente!»

Voilà l’entrée en matière de Marie-Pierre Arthur, en spectacle au La Tulipe le 21 mai dernier, devant une salle comble, en bas comme en haut!

La première partie était assurée par un excellent groupe montréalais, Villa Borghese (en référence à un parc public à Rome, en Italie), dont la chimie et le plaisir d’être ensemble transparaissent sur scène. Chantant en anglais sur des rythmes rock soutenus entre autres par deux synthétiseurs, le groupe a relevé avec succès le défi de réchauffer la salle et d’assurer une première partie intéressante et appréciée.

L’entracte était un peu long, mais tous ont semblé prêts à attendre la belle Marie-Pierre Arthur. Elle a donc fait son entrée en scène très simplement, entourée de ses très bons musiciens, surtout le bassiste.

Vous ne connaissez pas le son de Marie-Pierre Arthur? Nouvelle parmi l’industrie musicale, elle a lancé son tout premier album en mars dernier. Quand elle chante, elle fait penser à un mélange de Mara Tremblay par ses intonations, à la version féminine de Karkwa (qui l’aide d’ailleurs à la réalisation de l’album) et à la musique de Patrick Watson (qui fait ses arrangements musicaux). Toutefois, Marie-Pierre Arthur possède son propre style, unique et tellement agréable à écouter. Tout en douceur et en rythmes planants, certaines chansons ont parfois de petits tons folkloriques qui rappellent le country. Les paroles intimistes et émouvantes parlent d’amour et de souvenirs.

Moments forts du concert : la magnifique chanson Qui Sait, reprise complètement modifiée de Daniel Lavoie, mais ô combien magnifique, la chanson inédite Entre Nous qui ne pouvait pas être sur l’album, mais que la chanteuse tenait à nous faire partager et, en rappel, un sublime arrangement de la célèbre America, de Simon et Garfunkel, chantés par tous les musiciens, accompagnés simplement d’une guitare acoustique.

Marie-Pierre Arthur nous a quittés aussi simplement qu’elle est arrivée… jusqu’à la prochaine fois. Si vous ne la connaissez pas encore, vous en entendrez sûrement parler dans les prochains mois, pour votre plus grand plaisir… et celui de vos oreilles!

www.mariepierrearthur.com
www.myspace.com/villaborghese


Articel de Gabrielle Brassard-Lecours, SoundBeat Magazine, "Douce Marie-Pierre Arthur" le 25 May, 2009, Photo d'archives: Morgane Bou

Intéressants doublés

Si la plupart des artistes alternatifs d’ici sont souvent programmés sur les scènes extérieures des FrancoFolies, voici tout de même quelques informations sur la programmation en salle du festival, dévoilée hier. Les Francos ont lieu du 30 juillet au 9 août. (...)

Ariane Moffatt et Émilie Loizeau feront un intéressant doublé le 8 août au Métropolis, tout comme Malajube et Les Dales Hawerchuck le 1er août dans la même salle.

Les doublés ne sont pas toujours très étonnants, mais quand même intéressants. Pierre Lapointe et Albin de la Simone se retrouveront, tout comme Karkwa et Marie-Pierre Arthur, Avec pas d’casque et Band de garage, Anis et Doriane, Numéro# et Donzelle

En vrac, mentionnons aussi Coeur de pirate (4 soirs avec Le Husky en trio), Arthur H et Yann Perreau, Oxmo Puccino et Jeune Chilly Chill, Catherine Major et Sammy Dacoster, Martin Léon, Mara Tremblay, Movèzerbe, Le Roi poisson et le doublé Souleymane Diamanka - Jérôme Minière.

C’est le spectacle 12 hommes rapaillés, le 8 août au Théâtre Maisonneuve, qui clôturera les FrancoFolies. (...)

Extrait de l'article de Philippe Papineau pour Francfil, "Francos en salle - la programmation" le 25 mai 2009

dimanche 24 mai 2009

Karkwa met la table pour la finale

Le Centre Culturel Francophone de Vancouver est heureux de vous annoncer les têtes d’affiche du 20ième anniversaire du Festival d’été Francophone de Vancouver.

Scène Air Canada à 19h00 | Karkwa met la table pour la finale

Endroit: Scène Air Canada, Maison de la Francophonie, 1551 7e Avenue ouest, Vancouver

Karkwa au 20ième festival d'été francophone de Vancouver

Le bouillonnement de la scène musicale montréalaise ne connait pas les frontières linguistiques. Le groupe Karkwa formé de Louis-Jean Cormier (voix et guitare), Stéphane Bergeron (batterie), François Lafontaine (claviers), Martin Lamontagne (basse) et Julien Sagot (percussions et voix) nous promet pour ce 20ième anniversaire du festival d’été de Vancouver, un concert vibrant, à l’image de leur troisième album le volume du vent, sorti en 2008. En contrôle comme jamais de leur signature sonore, les cinq musiciens de Karkwa nous proposent un voyage marquant, dans le relief toujours changeant du monde actuel.

Dès la sortie de leur premier album Le pensionnat des établis, sorti en 2003, la critique fut conquise : Quelques 75 concerts à travers le Québec et des prestations remarquées sur des scènes d’importance. En lançant Les tremblements s’immobilisent en 2005, Karkwa confirme son rôle de premier plan sur la scène rock Québécoise. L’album est d’une grande invention, comportant des collaborations audacieuses (dont celle de Brigitte Fontaine, qui prête sa voix à la chanson Red light) ainsi que l’obtention du prix Félix-Leclerc 2006 et la même année, d’un Félix «auteur ou compositeur de l’année» remporté ex æquo avec nul autre que Pierre Lapointe. En 2008, ils remportèrent pour la deuxième fois le prix Félix de l’auteur/compositeur de l’année et de groupe de l’année au Gala de l’ADISQ.

Cette année le groupe a été invité à participer aux olympiades culturelles de Vancouver et continue de faire parler de lui. 11 ans après sa naissance et un impressionnant parcours, la formation Karkwa, nous réserve des compositions particulièrement accomplies, dans une atmosphère musicale à la fois grave et irrésistiblement planante. Un show qui se veut d’être époustouflant…

Extrait de l'article "Karkwa met la table à Pierre Lapointe au festival d’été Francophone de Vancouver" publié par Jeremy

Ovation pour Karkwa et Répercussions



Sur le site d'Ovation, réservez en ligne pour :

Karkwa au Théâtre CÉGEP de Trois-Rivières

3175, boulevard Laviolette, Trois-Rivières, G8Z 1E9

Présentation
Projet de réinsertion sociale « Répercussions »

Concert bénéfice pour Les Ateliers Art-Go et Point de rue.

Quatre jeunes de la rue ayant participé au projet de réinsertion sociale « Répercussions » se produiront sur scène avec le groupe Karkwa. Les fonds amassés lors de ce spectacle bénéfice iront aux organismes chapeautant le projet, soit Point de rue, ainsi que Les Ateliers Art-Go, afin de perpétuer leur mission.

Depuis plus de 5 mois, en plus d’apprendre à fabriquer des percussions, Audrey Kim Roussel, Marie-Claude Lacroix, Simon Dussault, Julie Belisle Lafontaine et Laeticia Chamberland (aide technique) ont appris à jouer de cet instrument par l’entremise de M. Richard Robitaille, ainsi que par le groupe trifluvien Les Bebeats, composé de Mme Marie-Anik Châteauneuf, Mme Fabiola Toupin ainsi que M. Christian Laflamme, qui assurera d’ailleurs la direction musicale du spectacle.

Ensemble, ils ont créé des arrangements musicaux sur deux chansons de Karkwa afin d’accompagner aux percussions ce groupe récipiendaire de quatre Félix en 2008 (meilleur groupe, meilleur auteur ou compositeur de l’année, meilleur album alternatif, clip par excellence). La mise en scène, quant à elle, est assurée par la directrice artistique Mme Véronique Marcotte. L’idée originale de ce concept de réinsertion sociale en est une de M. Jean Beaulieu, artiste professionnel et fondateur des Ateliers Art-Go.

Karkwa Cutting Edge

Reportage photos sur Karkwa aux Nuits Botanique (12-05-2009) par Jo Mostert, Cutting Edge (site néerlandophone)
  • Datum: 12-05-2009
  • Band: Karkwa
  • Locatie: Les Nuits Botanique Brussel
  • Door: Jo Mostert
  • Foto archief

20090512_karkwa-01 20090512_karkwa-02 20090512_karkwa-03 20090512_karkwa-04 20090512_karkwa-05

samedi 23 mai 2009

Conférence de presse pour les festivités de la Saint-Jean

Sur Musique plus des entrevues des artistes participants :

Conférence de presse pour annoncer toutes les festivités de la Saint-Jean.
Karkwa, Marie-Mai et Éric Lapointe au Grand Spectacle du 24 Juin.

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.