Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Depuis la pause de décembre 2011

Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 29 février 2012

Karkwa Coulisses Métropolis


Publié par MIXBROSTV le 28 fevrier 2012

dimanche 26 février 2012

Karkwa live in Winnipeg Sep. 29, 2011

Karkwa live in WinnipegRecorded: Sep. 29, 2011Venue: West End Cultural Centre, Winnipeg, MB

Karkwa have been together for 13 years and, in that time, racked up a long list of awards for their ambient indie rock sound. They've won numerous Felix Awards in Quebec and in 2010 won the prestigious Polaris Prize for Best Canadian Album for their fourth CD called "Les Chemins de verre." 

This past September, CBC Radio 2 caught up with them at the West End Cultural Centre in Winnipeg.  It was the final date of their first western Canadian tour and the band was impressed with how many francophones there were in the audience.  It was the first time on the tour they could speak freely in French and be understood.  The audience was also familiar with their music and responded with excitement and passion.

samedi 25 février 2012

In Translation: ‘Marie tu pleures’ by Karkwa


Jim Corcoran, host of CBC’s A Propos, is one of Quebec's best-loved songwriters, and a gifted translator who has taken on some of the most surprising lyrics in French music. Over the years, Corcoran has translated more than 125 songs for his CBC listeners on Radio One and Radio 2.

This week, we feature a song by one of Quebec’s best bands, Karkwa.

When Karkwa won the Polaris prize in 2010, it was the first time a Francophone band was celebrated coast to coast. The band’s last two albums won Juno awards and many Felix awards in Quebec. Karkwa has become Quebec’s most critically acclaimed band, and has just finished a successful world tour.

Hear Corcoran’s translation of the song “Marie tu pleures” from Karkwa’s award-winning album Les chemins de verre 

Posted by Sophie Laurent on Feb 29, 2012 CBC Music

jeudi 9 février 2012

Karkwa en sabbatique... vraiment?


On apprenait il y a quelques mois que le groupe Karkwa avait décidé de prendre une année sabbatique, question de se remettre des rigueurs de la route et de se permettre une vraie vie de famille.

Après deux tournées exténuantes au Canada et de l’autre côté de l’Altantique, un prestigieux prix Polaris, plusieurs Félix et une minicontroverse entourant la vente de la pièce Le Pyromane pour une publicité, il est compréhensible que les gars en aient décidé ainsi.

Par contre, si on regarde l’horaire des cinq musiciens, on peut se demander s’ils se reposeront vraiment.

Louis-Jean Cormier (voix, guitare) verra le fruit de son travail de réalisateur se concrétiser lorsque le premier album de l’Acadienne Lisa Leblanc atterrira dans les bacs des disquaires fin mars. Il est également question pour lui de la réalisation du prochain disque de Gilles Bélanger (Douze hommes rapaillés) et d’un éventuel album solo à l’automne.

François Lafontaine (claviers) a réalisé l’album Aux alentours de sa douce, Marie-Pierre Arthur.  Il l’accompagnera sûrement sur scène, en plus de continuer à torturer ses claviers au sein de Galaxie.

Julien Sagot (percussions) vient tout juste de lancer son premier disque solo, Piano mal, en plus de collaborer à celui d’Arthur. Martin Lamontagne (basse) accompagne son compère rythmique sur scène lors des spectacles.

Stéphane Bergeron (batterie) nous offrira un caméo sur un album très attendu ce printemps. On ne peut en dire plus sur ce projet, qui est le seul à l’agenda du batteur. En voilà un qui a compris le sens du mot sabbatique.

Même leur gérant Sandy Boutin est occupé: en plus de Simone Records (Pascale Picard, Anodajay, etc), il prépare actuellement la dixième édition du Festival de Musique Émergente et supervise la sortie d'un album live de Karkwa, prévu pour avril.

Si c’est comme ça que les gars de Karkwa se reposent, je me demande comment c'est quand ils sont occupés!

Photo: gracieuseté du site de l'artiste 

lundi 6 février 2012

Karkwa met fin...aux rumeurs de séparation

Julien Sagot, de Karkwa, a créé un certain émoi chez les fans du groupe lorsqu’il a laissé présager l’ombre d’une éventuelle séparation lors d’une entrevue pour promouvoir son album solo Piano mal. Ses propos ont rapidement fait le tour du web, tellement que le groupe a dû intervenir sur leur page Facebook et Twitter pour rassurer leurs fans. Les propos du percussionniste auraient été mal interprétés, puisque le groupe a précisé qu’il s’agissait seulement d’une pause nécessaire pour permettre à chacun un repos à l’écart des feux de la rampe. Soupir de soulagement collectif!



Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.