Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 6 novembre 2003

Oubliez tout ce que vous avez pu lire sur Karkwa

Karkwa : Le Pensionnat des établis

Oubliez tout ce que vous avez pu lire sur Karkwa. Le groupe formé d’anciens membres de Kalembourg et de Ludger élimine ici toutes les barrières. Pas besoin d’être un passionné de funk, de jazz, de reggae ou de fusion pour apprécier, il s’agit simplement d’aimer le raffinement qui galvanise l’écoute du Pensionnat des établis. D’une pop aérienne à la Radiohead, Karkwa passe à des sonorités africaines, latines, jazz et groovy (à la Fred Fortin) sans jamais tomber dans la facilité. À l’exception peut-être de Je souffle, tout est fait avec parcimonie et les mélodies de Hold-upTableau africain et Poisson cru vous suivent pas à pas dès la première écoute. Un tour de force qui réchauffera votre automne. En concert le 15 novembre au Va-et-Vient. llll 

Article d'Olivier Robillard-Laveaux dans Voir le 6 novembre 2003

[Gabnews : à l'heure où Karkwa marque une longue pause voici sans doute ce qui est le plus ancien article à leur propos. Auriez-vous d'autres articles plus anciens ? ]

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.