Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mardi 12 mai 2009

Marin d’eau douce cherche tourbillon

Béatrice Martin a un cœur de pirate. Un regard de moussaillon rebelle, des aventures marines en tête et autant de bourrasques dessinées sur les bras. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, cette Québécoise de 19 ans a fait chavirer les critiques de la Belle Province. Aujourd’hui, elle mène sa barque sans soubresaut et met la cap sur le Vieux Continent.

Ce soir, elle tentera de faire une place à ses comptines adolescentes dans notre quotidien, associant son drôle de surnom à la dernière vague musicale à avoir déferlé du Canada sur nos européennes oreilles (dont on peut citer Ariane Moffat, au rayon nouvelle chanson française, ou Malajube et Karkwa, deux groupes également présents en cette Nuit Botanique, dans un versant plus rock). "Je ne voulais pas faire ça sous le nom de Béatrice Martin. Cœur de Pirate, c’est un peu parti à la blague, par hasard. Puis ça a pris son sens avec le temps, alors je l’ai gardé. Un esprit vengeur mais un esprit romantique... L’idée me correspondait bien." (...)

Extrait de l'article : nuits du botanique, Marin d’eau douce cherche tourbillon, par Nicolas Capart, la libre, le 12/05/2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.