Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 11 mars 2010

La formation Karkwa célébrera cette année ses douze ans d’existence


Le plus récent album de Karkwa Le volume du vent a soufflé une bouffée de succès sur les membres du groupe montréalais. Les cinq musiciens se retrouvaient d'ailleurs parmi la brochette d'artistes invités lors des derniers Jeux Olympiques de Vancouver.

Alors que Cupidon lançait ses flèches, le 14 février dernier, les cinq gars de Karkwa, Louis-Jean Cormier (voix, textes), Stéphane Bergeron (batterie et percussions), François Lafontaine (clavier), Martin Lamontagne (basse électrique) et Julien Sagot (textes, percussions, voix), partageaient leur amour pour la musique et la francophonie avec les athlètes et les amateurs de sports. Comme plusieurs autres artistes, Karkwa prenait part aux célébrations des Jeux Olympiques sur les scènes de Vancouver. Ces prestations mettaient fin à leur plus récente tournée.

Cette tournée aurait du les conduire à Mascouche d'ailleurs. Un arrêt sur la scène de la Société de développement et d'animation de Mascouche (SODAM) était prévu à leur agenda, le 7 février. Malheureusement, une vilaine extinction de voix affligeant le chanteur de la formation, Louis-Jean Cormier, a empêché Karkwa de se produire à Mascouche en scène. Les organisateurs de l'événement étudient ardemment la possibilité de réinviter la formation à Mascouche prochainement. À suivre au : www.mascoucheenscene.com.

En français s.v.p.

À défaut de voir leurs idoles sur scène, les fans moulinois de Karkwa pourront se consoler en écoutant le nouvel album du groupe. La sortie du disque est prévue pour le 30 mars prochain. Avec ce quatrième DC, Karkwa propose à nouveau le son rock atmosphérique qui a fait sa renommée. Des textes en français, bien entendu, donneront un sens à la douzaine de chansons qui composera l’oeuvre. «Pour nous, il est impensable de chanter dans une langue avec laquelle nous ne pensons pas», confie Stéphane Bergeron, le batteur de la formation. «Si un jour nous n’écrivons plus en français, nous ferons de la musique instrumentale», ajoute le musicien.

Le quintette a d’ailleurs eu l’opportunité de participer à une nouvelle expérience musicale récemment. Il a été mandaté pour composer la trame sonore du film Gars de bois. Réalisé par Bruno Boulianne, le long métrage est un documentaire sur le peintre Marc Séguin. «C’est un personnage assez impressionnant», souligne Stéphane. Ce genre de projet fait partie des défis que les gars de Karkwa aiment relever. Le film de Boulianne devrait être complété pour le printemps.

Opération séduction

Avec tous ces projets qui arrivent à leurs fins, les musiciens confient que la dernière année fut des plus mouvementée pour Karkwa. Les gars ont vécu une bonne partie de l’année dans leurs valises, alors qu’ils tentaient de séduire la France. «Il n’y a pas beaucoup de groupes rock francophone underground en France. Il faut apprivoiser le public», explique Stéphane, en mentionnant néanmoins que les Français se montrent de plus en plus ouverts à leur musique.

Avec un bassin de fans qui s’élargit et l’arrivée dans un nouveau marché, Karkwa pourraient bien voir sa collection de statuettes se multiplier sur sa cheminée. Soulignons que Le volume du vent a valu de nombreuses récompenses au groupe. En juillet, Karkwa remportait le Prix Miroir de la chanson d’expression française au Festival d’été de Québec. Lors de l’Autre Gala de l’ADISQ, qui se tenait le 26 octobre, le vidéoclip La façade était consacré meilleur vidéoclip de l’année. Puis, le 1er novembre, lors du Gala de l’ADISQ, le groupe remportait le Félix dans la catégorie Spectacle de l’année (auteur-compositeur-interprète).

Article " Le vent souffle pour Karkwa" mis en ligne le 10 mars 2010 par Renée-Claude Doucet, Le Trait d'Union

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.