Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 16 avril 2009

Le vent m'appelle par mon prénom

Riche d'une participation antérieure à ce concours de chant, la Cayenne Marie-Andrée Plouffe est confiante pour la finale de «Ma première Place des Arts.» Le jury l'a fait passer directement en finale au terme de sa prestation le 30 mars.

La chanteuse de Havre-Saint-Pierre se produisait dans la catégorie Interprète le même soir que le Septilien Benoît Touzel dans la catégorie Auteur-compositeur-interprète. Ce dernier n'a pas été retenu pour les étapes suivantes.

Son univers

«Je suis très heureuse de passer à la finale. En 2007, j'avais trouvé la demi-finale stressante. J'ai beaucoup appris lors de ma première expérience à ce concours. J'ai compris que même en interprétation, il faut évoluer dans un univers qui nous ressemble»,
déclare la diplômée en théâtre musical du Collège Lionel-Groulx.

Elle a donc choisi des chansons en fonction de sa personnalité, dont une écrite par Louis-Jean Cormier et Michel Rivard qui parle de la mer et dit «Le vent m'appelle par mon prénom». Elle a aussi interprété une chanson imposée de Daniel Lavoie et Claude Gauthier, une de Karkwa et une du guitariste de Pierre Lapointe, Philippe B.

Marie-Andrée Plouffe gagne des heures de formation et une bourse de 500 $. Les organisateurs du concours, la Société pour l'avancement de la chanson d'expression française (SACEF), lui ont suggéré son ami de longue date Manuel Gasse comme formateur. Le chanteur de Havre-Saint-Pierre a participé quelques fois à «Ma première Place des Arts».

Un encouragement

Marie-Andrée Plouffe apprécie ce concours et ne s'intéresse pas à d'autres comme Star Académie. «J'aime cet événement axé sur la promotion de la chanson d'expression francophone. L'ambiance est agréable et nous sommes bien entourés. L'enjeu est très intéressant cette année. Le gagnant présentera cinq spectacles aux Francofolies de Montréal et une tournée en Europe avec trois chanteurs qui interpréteront chacun cinq pièces de leur pays. Quel beau concept!»

La Cayenne travaille aussi sur un nouveau spectacle avec un autre artiste du Havre, Francis Boudreau. Elle définit son style comme rock et folk. «J'aimerais réaliser un album d'ici cinq ans. Je commence à regarder avec Francis pour des compositions originales ou l'interprétation de chansons écrites pour moi. Ma première Place des Arts fut un encouragement en 2007 et le sera encore après la finale du 12 mai. Je sais où je m'en vais maintenant», conclut Marie-Andrée Plouffe.

Par Jean Saint-Pierre , Art de la scène - Le Nord-Est-Canoë- Publié le 15 avril 2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.