Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

vendredi 26 juin 2009

Des musiciens hallucinants

PIERRE LAPOINTE AVEC MALAJUBE ET KARKWA

Après trois performances en quatre ans au Pigeonnier, Pierre Lapointe accédera aux grandes ligues, cette année, alors qu’il s’est fait offrir rien de moins que les Plaines, pour la soirée de clôture de surcroît. Le jeune homme de 27 ans partagera la scène avec Malajube et Karkwa, deux groupes qu’il adore.

«J’ai déjà dit que Malajube était le meilleur groupe rock indépendant de Montréal depuis Me, Mom & Morgentaler. Je ne m’étais pas trompé. Quant à Karkwa, j’ai un respect immense pour eux. Ce sont des musiciens hallucinants et leurs textes le sont tout autant. Être associé à eux pour un spectacle sur les Plaines, c’est vraiment agréable», dit celui qui présentera une version assez fidèle du spectacle qu’il trimballe au Québec depuis la sortie de son troisième album, Sentiments humains.

«Il y aura peut-être de légers changements, mais sans plus. Il y a quelque chose d’avantageux à présenter ça ainsi. Ça nous permet de jouer entre les chansons et d’être plus naturels

Extrait de l'article "La belle histoire" de Cédric Bélanger, le Journal de Québec, le 27-06-2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.