Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 26 février 2009

Marie-Pier Arthur enfin en solo



Sa renommée n'est plus à faire dans notre industrie musicale. Après avoir joué aux côtés de plusieurs gros noms de la chanson québécoise, Marie-Pier Fournier, alias Marie-Pier Arthur, se lance finalement dans une carrière solo. Question de partir en grand, elle s'est entourée d'une véritable équipe d'étoiles.

En faisant appel à Louis-Jean Cormier (Karkwa), François Lafontaine (Karkwa), Robbie Kuster (Patrick Watson) et Olivier Langevin (Galaxie 500), la jeune artiste s'est assurée de bien répondre aux attentes élevées à son endroit.

Plusieurs mélomanes attendaient en effet avec impatience ce premier album de Marie-Pier Arthur, qu'on a tout d'abord découverte comme bassiste d'Ariane Moffatt, Mara Tremblay, Stefie Shock, Michel Faubert et plusieurs autres.

Certains ont véritablement fait sa connaissance lors des FrancoFolies de Montréal l'été dernier, alors que d'autres l'ont aperçue en première partie de la rentrée montréalaise d'Ariane Moffatt à l'automne au Club Soda. À cette occasion, le défi était de taille, puisqu'elle est montée seule sur scène avec sa guitare acoustique.

«C'était quelque chose, surtout que je suis une fille de gang. Ariane n'arrêtait pas de me dire qu'il fallait que je me fasse les dents!» lance la jeune femme, en visite dans les locaux de RueFrontenac.com.

Contraste

Mais ce folk minimaliste contraste avec l'enrobage riche donné à ses chansons sur son album, avec des sections de cordes et de denses portions de claviers signées François Lafontaine.

«Nous n'avons pas eu le choix. Ça s'est fait inconsciemment. Au début, quand mes compositions ont pris forme, j'ai pensé que ça pourrait devenir un projet folk, mais ça n'a pas duré longtemps! Je pense que les textes auraient pu nous amener quelque chose de sombre, mais je ne voulais pas ça. C'est aussi dur quand on est en gang d'arrêter de se crinquer. Nous étions totalement libres», évoque-t-elle.

Éviter le piège

Évidemment, le jeu des comparaisons est inévitable. Lafontaine, qui est aussi son conjoint, possède une signature sonore incomparable, associée à Karkwa. En y ajoutant la voix et les lignes de guitare de Louis-Jean Cormier, il pourrait être dangereux de tomber dans le piège du déjà entendu, un piège que la chanteuse, guitariste et bassiste tenait absolument à éviter.

«Je n'avais pas peur des comparaisons. Ces musiciens-là, ce sont mes amis et j'aime comment nous sonnons ensemble. En studio, j'avais toujours le dernier mot et je n'ai pas senti qu'on m'enlevait mon son. Ils étaient toujours à l'écoute de ce que je voulais. Ils sont entrés dans mon univers», poursuit celle qui a coécrit les textes avec Gaële Tavernier en plus de reprendre Qui sait, de Daniel Lavoie.

Cette signature sonore se métamorphosera cependant une fois sur scène. C'est que, évidemment, Cormier, Lafontaine, Kuster et Langevin auront bien des engagements au cours des prochains mois et ils ne seront pas en mesure de suivre la chanteuse sur la route. C'est pourquoi elle s'est tournée vers un nouveau groupe, nommé Villa Borghese.

«Eux aussi sont des amis. Ils ont de grosses influences des années 1980 et savent créer des ambiances, notamment avec les claviers. Ça va nous amener ailleurs», conclut-elle.

Vidéo: Marie-Pier Arthur a profité de son passage à RueFrontenac.com pour livrer la chanson Déposer les armes.

Écrit par Philippe Renault, Mercredi, RueFrontenac.com, 25 Février 2009, Vidéo et photos: Olivier Jean

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.