Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mardi 17 février 2009

Claire Pelletier aimerait bien travailler avec Karkwa

Mise à jour: 16/02/2009, Agence QMI/Marc-André Boivin

Claire Pelletier reporte la sortie de son disque à l'automne


La chanteuse Claire Pelletier a repoussé la sortie de son quatrième album studio à l'automne prochain, histoire de pouvoir se consacrer pleinement à l'écriture et de se laisser le temps de réunir les nombreux collaborateurs qu’elle voudrait voir au générique de ce nouveau disque.

« J'espère que ça va être à l'automne 2009. Nous devions lancer le disque au printemps, mais je n'ai finalement pas été capable. Je suis trop occupée à préparer des spectacles comme Duo que je présenterai au Théâtre Petit Champlain le 14 mars prochain. Il y a pour le moment trop d'interruptions dans le travail. Je veux prendre le temps de bien faire les choses. De toute façon, c'est ma propre compagnie de disque, alors il n'est pas question de sortir l’album avant qu'il ne soit tout à fait prêt, » souligne-t-elle en riant.

Il faut dire que Claire Pelletier a connu un temps des Fêtes bien rempli en 2008, elle qui avait lancé l'année précédente, le disque Premier Noël. « J'avais hâte de sortir de l’ambiance de Noël pour me remettre à l'écriture de nouvelles chansons. J'ai fait plusieurs concerts durant les Fêtes, dont un avec l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Nous avons maintenant des demandes pour des spectacles comme celui-ci à Saguenay et avec l'Orchestre symphonique de Longueuil, » ajoute la chanteuse.
Nouvelles chansons, nouvelles influences

Claire Pelletier affirme que les nouvelles pièces composées, dont quatre ont été présentées dimanche dernier à Québec devant de nombreux diffuseurs québécois et européens dans le cadre de Rideau, seront différentes de ce à quoi elle a habitué ses fans. « Ceux qui me connaissent et qui ont entendu les quatre chansons ont constaté que nous avions un nouveau son, mais qui s'inscrit quand même dans la continuité. J'ai besoin de ce nouveau souffle et de cette nouvelle énergie, car je n'aime pas être stagnante et me répéter, » affirme-t-elle.

L’artiste confie qu'elle fera un peu moins dans le conte ou dans la légende pour s'attarder davantage à ce qui passe dans la société de nos jours. «Ça va se rapprocher de la Claire Pelletier de 2009, de mes intérêts et de mon regard sur notre belle planète et sur ce qui se passe ici et ailleurs. Ça ne sera donc pas un disque optimiste, mais on va tout de même retrouver une certaine légèreté au niveau musical», mentionne celle qui se dit aujourd'hui très influencée par des artistes islandais comme Björk, ou encore Sigur Ros.

« Je suis attirée par ça. Nous, au Québec, nous avons une façon de composer qui est très symétrique et très binaire alors qu'eux, ce n'est pas ça. Ils ont plutôt des pièces progressives qui montent en émotions pour culminer de façon grandiose, à l'image de leur pays, si on veut. Ça ne veut pas dire que je veux faire du Sigur Ros, mais c'est sûr que ça va m'influencer, » poursuit la chanteuse en précisant qu'elle aimerait bien travailler avec les gars de Karkwa, comme François Lafontaine ou encore, Louis-Jean Cormier, par exemple, pour son prochain disque.

Mme Pelletier admet qu'elle fera aussi appel à des collaborateurs de toujours comme Gilles Chabenat, un joueur de vielle à roue, tout au long de l'enregistrement qui se fera, pour commencer, au studio maison.

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.