Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 19 février 2009

Karkwa comme le bon vin

Antoine Léveillée, Voir.ca, article du 19 février 2009

Karkwa poursuit sur sa lancée avec un spectacle intégral monté avec soin. Un kaléidoscope sonore où le rock devient polymorphe.

Les deux Félix remportés lors du dernier Gala de l'ADISQ (ceux de l'auteur ou compositeur de l'année et de l'album de l'année - alternatif) auront offert une visibilité bien méritée au groupe Karkwa. Le Volume du vent, son troisième disque après Les tremblements s'immobilisent et Le Pensionnat des établis, a été primé à sa juste valeur et semble vouloir vivre encore pour un bon moment. Le chanteur et guitariste Louis-Jean Cormier n'est pas peu fier mais, au rythme où vont les choses, le groupe a à peine eu le temps de souffler avec sa tournée officielle qui, elle, est bel et bien enclenchée.

Il serait difficile de ne pas rappeler à l'artiste le dernier passage du groupe à Québec, au Grand Théâtre en compagnie de Patrick Watson et de ses musiciens. Une réunion percutante, qui s'inscrit dans les moments forts de l'année et qui, peut-être, sera immortalisée sur disque. "Ç'a été pas mal ce à quoi on s'attendait: un bon mal de tête et le foie qui écope, résume-t-il en riant. Nous sommes des amis de longue date, on était sûrs d'avoir du fun avec ça. C'était très stimulant et exigeant d'essayer de trouver un moyen de fusionner les deux groupes en si peu de temps. Je pense que dans l'ensemble, on s'en est bien sortis. Disons qu'on a réussi à patcher les moments de malaise sans que ça paraisse trop."

Deux autres réalisations se sont ajoutées à l'agenda de Louis-Jean Cormier au cours de la dernière année. À titre de réalisateur, après le premier disque de David Marin intitulé À côté d'la track, nous l'avons retrouvé aux côtés de Gilles Bélanger à la tête de la production Douze Hommes rapaillés, un disque-hommage au poète Gaston Miron. "C'était la première fois qu'on m'offrait un tel projet, précise-t-il. J'ai toujours redouté les hommages. J'appréhende ce que j'appelle le syndrome de la pizza: un fourre-tout avec n'importe quoi et n'importe qui. Ça, c'était ma plus grande peur. Quand Gilles m'a approché, j'ai été clair avec lui dès le départ: j'embarque si je peux créer ma bulle et je veux un résultat qui soit fluide. Il était sur le même buzz que moi, et ça a marché."

Le groupe a aussi répondu à l'invitation de participer à l'album-hommage à Félix Leclerc en interprétant la chanson Le Tour de l'île. Un grand classique qui ne semble pas avoir intimidé les musiciens outre mesure. "Le Tour de l'île, je pense que c'est l'une des plus grandes chansons de Félix. À cause du texte bien sûr, mais aussi de la mélodie qui, elle, est vraiment killer. Je te dirais qu'on est relativement naïfs et presque nonchalants lorsqu'on se lance dans une reprise. On ne se pose pas cent mille questions, on embarque dedans, c'est tout. Chacun d'entre nous a trouvé son rôle idéal au sein de ce groupe. Pour les nouvelles chansons, par exemple, ça va tout seul. Une idée s'exprime, elle passe de main en main, et tout se place. Avec le temps, j'ai l'impression que c'est moins exigeant et beaucoup plus agréable de faire de la musique.

À écouter si vous aimez : Patrick Watson, Radiohead, Alexandre Désilets

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.