Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 4 décembre 2008

Karkwa a atteint sa vitesse de croisière

Elisa Cloutier, www.24hquebec.canoe.ca, 03/12/2008

«On book maintenant des salles intermédiaires, de 800 ou 900 personnes, parce que les plus petites salles à 300 places et plus, c’est toujours plein !» - Louis-Jean Cormier, leader de la formation Karkwa.

Après avoir remporté quatre Félix au dernier gala de l’Adisq, la formation rock québécoise Karkwa peut maintenant affirmer avoir atteint «sa vitesse de croisière».

Armés de leur plus récent album, Le volume du vent ils s’apprêtent aujourd’hui à lancer leur prochaine tournée, qui s’arrêtera au Grand Théâtre de Québec le 13 décembre prochain, avant de s’envoler vers la France.

Une fois de plus, l’engouement pour Karkwa à Québec a immédiatement incité les organisateurs à proposer une supplémentaire, soit le 2 janvier prochain, soirée pour laquelle les billets continuent de s’envoler assez rapidement. «On book maintenant des salles intermédiaires, de 800 ou 900 personnes, parce que les plus petites salles à 300 places et plus, c’est toujours plein !» se réjouit Louis-Jean Cormier, leader de la formation, qui peut aujourd’hui affirmer pouvoir vivre de sa musique. «Ce n’est pas la grosse vie, mais quand même !» mentionne le chanteur, assez satisfait du chemin qu’a pris le quintette, paru en 1998.

Et c’est parti pour l’Europe

Karkwa s’envolera pour l’Europe en mars prochain, question de conquérir le reste de la francophonie. «On va passer la moitié de l’année 2009 in and out en Europe» indique-t-il en mentionnant que le groupe en profitera également pour se faire connaitre en Scandinavie et en Espagne. «Avec la dernière tournée (Les tremblements s’immobilisent) on a visité toutes les places inimaginables» explique le chanteur, qui compte se renouveler pour cette prochaine tournée. «On veut faire plus de nouvelles places, c’est sûr» ajoute celui qui pour l’occasion, en profitera pour lancer leur dernier album de l’autre côté de l’Atlantique.

Selon Louis-Jean Cormier, qui a vu son public s’élargir assez rapidement, le phénomène des radios commerciales, qui devenues moins «frileuses», ont commencées à faire tourner la pièce «Oublie pas» a joué pour beaucoup. «On s’en doutait, mais on n’a pas forcé la chanson pour qu’elle soit plus pop, on l’a laissé vivre comme elle est» explique celui qui malgré tout, continue de désapprouver le quota de musique francophone chez les radiodiffuseurs. «Malheureusement, les radios mettent souvent ce que le monde veut entendre et ce qu’ils veulent entendre, c’est ce qu’ils sont habitués d’entendre» explique Louis-Jean Cormier, prônant ainsi la diversité des genres.

Constamment en création

Malgré leurs longues tournées, les membres de Karkwa restent constamment en période de création. «On écrit tout le temps et pendant nos tests de sons, on se permet souvent des jams, étant donné que maintenant, nous avons trois gars qui s’occupent du son, des éclairages et des instruments. Ça nous donne vraiment une belle liberté de plus» conclut Cormier plus souvent en charge des textes.

Karkwa sera au Grand Théâtre de Québec le 13 décembre et le 2 janvier prochain.

Réservations : 418.643.8131

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.