Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 31 décembre 2008

Gilles Bélanger chante «L'homme rapaillé» de Gaston Miron!


Louis-Jean Cormier de Karkwa, Pierre Flynn et Gilles Bélanger écoutent attentivement les premiers morceaux de l'album.

Alain Lavoie, l'Echo de la Baie, Arts et culture - 30 décembre 2008

Véritable monument de la littérature québécoise de la fin du 20e siècle, Gaston Miron (1928-1996) a trouvé son mélodiste parfait en Gilles Bélanger qui vient de mettre en musique 12 de ses plus beaux poèmes tirés de «L'homme rapaillé».

12 ans après le décès du poète Gaston Miron, Gilles Bélanger a invité 12 des plus grands artisans de la chanson au Québec autour du disque hommage «Douze hommes rapaillés».

Richard Séguin, Plume Latraverse, Daniel Lavoie, Jim Corcoran, Martin Léon, Michel Faubert, Michel Rivard, Pierre Flynn, Vincent Vallières, Yann Perreau, Louis-Jean Cormier et Gilles Bélanger lui-même rendent hommage au poète disparu. L'auteur-compositeur-interprète, qui a écrit plus de 200 chansons, a été l'instigateur et le directeur artistique de cet opus majeur dans la musique québécoise.

Découverte de Miron

L'excellent mélodiste, Gilles Bélanger, a redécouvert Miron après que Denise Boucher (Les Fées ont soif) l'eut approché pour mettre en musique ses poèmes.

« Denise m'a contacté en 1998 afin de mettre de la musique sur ses textes pour un album de Chloé Sainte-Marie. Ça été le premier album intéressant de Chloé avec « Je pleure, tu pleures ». Elle voulait faire des poètes. Et Miron, ce qui est sa grande force et sa grandeur, c'est qu'il délaisse la rime pour dire l'essentiel. Miron est aussi important que Pablo Neruda même si plusieurs Québécois pensent que c'est un chanteur western... Même sans rimer, il sonne bien. »

Issu de la culture américaine du folk-song (Dylan, Baez), Gilles Bélanger affirme que cette musique sert très bien les textes de Miron. « Je ne suis sans doute pas un très grand musicien, mais je suis un bon mélodiste et je crois que ma force dans ce projet a été de faire des mélodies simples. C'est un album musical aussi qui s'écoute bien du début à la fin. »

Au cours des prochains mois, un spectacle sera présenté au FrancoFolies avec tous les chanteurs et un documentaire sera réalisé puisque des images ont été captées lors de la création de l'album. Un livre de partitions est paru récemment.

Poète intemporel

Spectra, la compagnie de disque, écrit sur son site : Lorsqu'on demande à Gilles Bélanger pourquoi avoir choisi Gaston Miron, la réponse ne se fait pas attendre. C'est le plus grand. « C'est un poète intemporel qui humait le futur. » Douze hommes rapaillés se veut une célébration respectueuse de la poésie de celui qui savait si bien exprimer la lutte perpétuelle que se livrent l'angoisse et l'espoir à l'intérieur de tout être humain.

L'œuvre de Gilles Bélanger est reconnue. Le Devoir écrivait à ce sujet : « Le projet est majeur et le résultat, tout à la hauteur des intentions: douze auteurs-compositeurs-interprètes et deux générations rassemblés pour rendre un hommage musical au géant Miron. Un «rapaillage» de première qualité. »

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.