Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 28 décembre 2008

Cohen, Bashung, Karkwatson, Radiohead

Alain Brunet, La Presse, le 27/12/08

En ce qui me concerne, l'événement musical de l'année à Montréal (et plus encore) fut le spectacle de Leonard Cohen à la Place des Arts, fin juin. Trois heures de miracles chansonniers sous la gouverne d'un septuagénaire regaillardi, énergisé, hautement inspiré. Toutes les époques de Cohen ont été réunies dans un cadre instrumental qui résume parfaitement ses traits culturels: juifs, montréalais, californiens, méditerranéens, est-européens, folk, country, pop. Ainsi, notre Leonard a chanté, déclamé et raconté, non sans cet humour autodérisoire qui lui est propre. D'une grâce!

L'événement de l'année pour la francophonie entière a pour nom Alain Bashung. Fruit d'une collaboration dont il fut le brillant metteur en scène, son récent Bleu Pétrole est devenu le carburant principal d'un concert mémorable à l'Olympia. Ce cancer qu'il combat actuellement ajoutait bien sûr à l'émotion de cette performance magistrale sur scène et dans le cadre d'une interview qu'il m'a accordée en toute générosité.

Sur la scène locale, Patrick Watson et le groupe Karkwa ont donné un concert historique au National, début juin: Karkwatson. Deux piliers de la scène indie montréalaise ont vécu ensemble une expérience fabuleuse, neuf musiciens ont arrimé les répertoires et les ont clairement transcendés.

L'événement de la planète rock a été pour moi la tournée de Radiohead, qui faisait suite à la mise en ligne audacieuse de l'album In Rainbows, et qui s'est arrêtée au parc Jean-Drapeau, en août. Plus qu'un concert du quartette from Oxford, ce spectacle en plein air tenait de l'installation multimédia rendue accessible à des dizaines de milliers de fans dans cette île. J'ajouterai que le concert automnal de Nine Inch Nails au Centre Bell a atteint un sommet comparable au plan visuel, sinon supérieur. Imaginées par le collectif montréalais Moment Factory, les projections sur écrans superposés ont ébloui les fans de NIN.

Ma déception principale en 2008? Mutantes de Pierre Lapointe. Outre la scénographie concluante et les qualités instrumentales de ce projet ambitieux, je retiens surtout la grandiloquence de cette entreprise. Très vite, on dégaine le génie sur ce territoire, 2008 n'y a pas fait exception.

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.