Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 26 juillet 2009

Fleuron

Le bilan chaleureux d'un festival qui a eu la bonne idée de ne plus croître pour croître

Prenant la table de la conférence de presse-bilan des 16es FrancoFolies de Spa pour appui, Ariane Moffatt, lauréate du prix Rapsat-Lelièvre 2009, a chanté hier Je veux tout. Sans amplification aucune.

Spa -- Ariane a dit merci pour son prix. Beau prix que le prix Rapsat-Lelièvre: symbole d'un certain art de confection de la chanson, dans la foulée de grands regrettés: Pierre Rapsat en Belgique, Sylvain Lelièvre chez nous. Elle a quand même fait court, notre Moffatt chérie, et bien fait: les présentateurs n'avaient pas lésiné sur le bon beurre, chacun rajoutant sa couche sur la tartine...

Extrait de l'article " 16es FrancoFolies de Spa - La dimension humaine" de Sylvain Cormier dans Le Devoir, Édition du mercredi 22 juillet 2009

[Gabnews : la partie de l'article en ligne pour les non-abonnés du journal s'arrête là mais Karin Clercq a eu la bonne idée d'en retransmettre la suite sur son Facebook en voici un autre extrait ou l'on parle aussi de Karkwa] :

C'est la fin de l'après-midi, et j'arrive du même parc, où Karkwa s'affaire depuis trois quarts d'heure à bâtir son habituel crescendo à modulation extrême pour toute une foule pas du tout habituée à l'habituel crescendo à modulation extrême de Karkwa. Qu'à cela ne tienne, la rumeur de leur musique est une sorte de Zorglonde rock (Zorglonde: le gaz narcotique de Zorglub, savant fou des aventures de Spirou), et quiconque entend Échapper au sort n'échappe pas à Karkwa. Quel formidable groupe! Notre fleuron! Ils étaient magnifiques tantôt sous le soleil exactement, risquant l'insolation, tout juste débarqués d'avion: agenda de fou que le leur. Vendredi à Dour (la porte à côté!), dimanche à Québec (le triomphe que vous savez sur les Plaines), et ce mardi à Spa. Seule Julie Payette voyage plus.

Si les gars ne dorment pas debout après leur show, ils auront été voir David Marin à l'autre bout du site, pour la finale de sa semaine francofolle dans les bars de Spa. Louis-Jean Cormier, de Karkwa, a réalisé l'album de Marin, À côté d'la track: ils sont copains. Que tout ce beau monde ait abouti du côté d'Ariane en fin de soirée n'étonnerait que les médecins quant à la résistance humaine à l'effort et à la fête. C'est très Spa, ça: quelque chose de la colonie de vacances pour chanteurs, musiciens, gens du métier et spectateurs, ville d'eaux enchâssée dans une vallée verdoyante où, cinq jours durant, on n'a qu'à se gaver de musique et à se rendre visite les uns aux autres. C'est un gavé qui vous le dit.

(....) Karin Clercq et les chansons de son troisième album, La Vie buissonnière, ont du nerf, du chien et du rock dans les guitares.


Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.