Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

vendredi 2 avril 2010

L'aventure continue... passionnante

 Dans Le Devoir- La vitrine du disque - 2 avril 2010 :

Rock
LES CHEMINS DE VERRE
Karkwa
Audiogram - Sélect

Une fois le décor planté, la griffe griffée, une fois que ça s'identifie, du Karkwa, il arrive quoi? Le groupe en est là, au disque quatre. Ce que les gars ont fait? Changer, explorer, mais sans perdre de vue les paramètres du son Karkwa. Prenez l'ouverture, Pyromane. Ça module encore de l'intime à l'immense, il y a toujours ces couches sédimentaires de cordes, guitares et claviers: la différence vient des voix, plus présentes, des harmonies, plus riches. Pareil, pas pareil. De là, ça change plus: Moi-léger est une pièce lente et planante qui n'explose qu'à la toute fin; Marie tu pleures, un folk acoustique façon feu de camp; Le Bon Sens, un picking acoustique avec du bruit allant grossissant, genre industrie lourde. La chanson-titre est une sorte de rockabilly-prog d'invention Karkwa, avec des pauses Pink Floyd. La Piqûre, avec son clavier Genesis 1974 et ses percussions en mitraillade, mêle douceur et violence. Et ainsi de suite. L'inconnu côtoie le connu, et l'aventure continue. Passionnante.

Par Sylvain Cormier

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.