Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mardi 13 avril 2010

Karkwa dans une modernité internationale

 Les Chemins de verre
Karkwa
(Audiogram / Select)
Cote de Voir: 4 
étoiles
VOIR Recommande VOIR RECOMMANDE CE DISQUE


Le disque précédent de Karkwa, Le Volume du vent (2008), était certes un très bon compact, reflet du raffinement musical du combo, mais ne s'éloignait guère du registre rock britannique des Tremblements s'immobilisent (2005). Sur Les Chemins de verre, le groupe québécois se met en danger. On y retrouve toujours les envolées progressives prisées par Karkwa, mais celles-ci côtoient des passages plus expérimentaux qui élèvent l'expérience d'écoute. Combinés au talent mélodique du chanteur Louis-Jean Cormier, les risques pris par le quintette payent, alors qu'il accouche ici de ses meilleures pièces en carrière: L'Acouphène, Moi-léger, Marie tu pleures, Les Enfants de Beyrouth. Encore une fois, la formation ancre le rock québécois dans une modernité internationale.

25 % de nervosité rythmique et d'exploration à la Animal Collective
15 % de folk poignant style Bon Iver
25 % d'ambiances post-rock islandaises
35 % de références progressives très Radiohead

Par Olivier Robillard Laveaux, Voir.ca, le 1er avril 2010

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.