Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 29 novembre 2009

Louis-Jean Cormier à propos des Francouvertes

le 6 novembre dernier Louis-Jean était interrogé par Radio-Canada Regions Côte-Nord à propos des Francouvertes, ecoutez l'entrevue fort intéressante en ligne ici

Les Francouvertes sont un concours de chanson ouvert à tous les musiciens du Québec. Avec les années, il est devenu une source de nouveaux talents pour l'industrie de la musique. Le groupe Karkwa est l'un des plus illustres lauréats de cet évènement.

Pour en parler, Bonjour la Côte reçoit David Laferrière de la salle de spectacle Jean-marc Dion ainsi que Louis-Jean Cormier de Karkwa, avec qui nous nous sommes entretenu plus tôt.

Louis-Jean Cormier : "Je trouves qu'un concours en tant que tel c'est vraiment une bonne façon pas seulement de se faire connaitre mais une bonne façon de démarrer parce que ça te donne une première date butoir dans ta petite vie de groupe et là tu te trouves finalement du jour en lendemain avec un show qui est booké.

A cette date là, il faut arriver avec un répertoire, il faut faire quelque chose. Et puis il va y avoir des répercussions dans les journaux parce qu'un concours comme les Francouvertes c'est beaucoup suivi par les journaux locaux et puis par certains journaux comme La Presse ou Le Devoir.

Donc c'est un bon moyen, excusez l'expression, de se botter le cul et puis de démarrer avec une espèce de petit dossier de presse, de petit porte-folio pour aller voir d'autres gens par après pour dire : on a fait ceci, cela, on s'est rendu là dans les Francouvertes et on aimerait ça joué dans votre bar...
" et la journaliste d'ajouter que d'après Louis-Jean, les Francouvertes auraient été un évènement majeur dans l'évolution du groupe parce que grâce au critiques ou aux commentaires, Karkwa y aurait d'ailleurs vraiment trouver son son.

Une autre partie de l'interview se poursuit à propos des talents cachés, des talents amateurs de garage et de sous-sols à propos desquels Louis-Jean argumente ceci : " En 2009, maintenant, tu peux faire un disque dans ton sous-sol, avec un ordinateur et un logiciel, tu peux faire un très bon disque, une disque excellent, un chef d'oeuvre même, mais si t'es pas capable de défendre ces chansons là en spectacle, ça ne mènera à rien tout ça.

On le voit, même avec la crise du disque (comme nous par exemple quand on se promène en France où il y a un grosse crise du disque) le spectacle est toujours vivant, les gens vont toujours aller voir le spectacle, c'est en spectacle que tu découvres si l'artiste est talentueux ou pas, car maintenant tu peux faire plein de magie informatique sur un disque, donc le concours des Francouvertes c'est justement ça.

C'est au lieu d'écouter des disques à profusion et puis de faire tes choix comme ça, vraiment tu vas voir les jeunes artistes de la relève sur une scène, qu'est-ce qu'ils ont à donner ? Qu'est-ce qu'ils ont dans le corps ? et puis je penses que c'est véritablement le meilleur moyen de se faire connaitre, c'est en faisant une bonne performance sur scène. Le concours des Francouvertes est fait pour ça "



Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.