Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

samedi 31 octobre 2009

Pour l'amour d'un album

Louis-Jean Cormier, de Karkwa, voit dans le phénomène du retour du vinyle, si marginal soit-il, un signe que l'album est là pour rester : «Tous mes amis, tout mon entourage n'écoutent que du vinyle. Comme on est souvent en tournée, j'écoute beaucoup plus de mp3 dans le camion, mais quand même, ce feeling-là d'être tranquille chez vous et d'écouter un vinyle vaut de l'or.» (....)

Louis-Jean Cormier concède que les artistes qui font plus dans la variété, comme ceux de Star Académie, pourraient exploiter le marché du single. «Mais l'amour d'un album, le concept d'un disque complet, moi j'y tiens, dit-il. En ce moment, on travaille avec des jeunes artistes qui débutent et le EP (mini-album) peut être une bonne idée, c'est une espèce de carte de visite. Mais un EP, ça ne dure pas, tu ne peux pas faire un classique comme Dark Side of the Moon à quatre tounes... Les chansons à la pièce, c'est plus éphémère. Avec Steph, le batteur de Karkwa, on se demandait si on ne devrait pas mettre des petits teasers ou une couple de nouvelles chansons sur l'internet. Ce sont des questions qu'on se pose, mais toujours dans le but d'attirer le monde vers un album complet.»

Extrait de l'article "Au Québec, l'album n'est pas mort" d'Alain De Repentigny, La Presse, Publié le 31 octobre 2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.