Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

vendredi 24 septembre 2010

Gee, who’s speakin’ french nowadays?

Pas encore tout à fait mort le Français. Brocardé, décrié et toujours ce reste de fierté mal placée. Chanter anglais ou français ne change rien au talent. Tout juste on s’accommode de sa timidité et on s’évite des comparaisons par trop déplacées avec ses glorieux aînés.

Eh bien outre-atlantique, Karkwa a bien raison de se se foutre de notre gueule. Ils livrent une musique limpide, une écriture peu accommodante, une production minutieuse et pesante comme on les aime sur ce « volume du vent » (DeezerSpotify).

Bravos à eux qui viennent de faire l’acquisition du prix Polaris du meilleur album Canadien de l’année  (passé devant Owen Palett, Broken Social Scene et Caribou, excusez du peu…).

Jolie découverte, tardive, pour moi. Comme un air de Kaolin, époque premier album.

Extrait de l'article du 23 septembre 2010 par Bazar Musikal (FRANCE)

[Gabnews] PS :  et encore il vous reste à découvrir bientôt amis français "Les chemins de verre" l'album qui a été l'objet du prix Polaris, toutefois cela fait plaisr de revoir ici la pochette du volume du vent ;-)

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.