Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

samedi 25 septembre 2010

Après le Polaris, le Métropolis

Avec le prix Polaris en main, Karkwa fera sa rentrée montréalaise, jeudi au Métropolis, dans le cadre du festival Pop Montréal. En attendant, le chanteur Louis-Jean Cormier répond à nos questions.

Q Vous avez gagné le prestigieux prix Polaris. Qu'est-ce que ça représente pour vous?

R On a fait plus de promo que jamais dans notre vie. On s'est fait approcher par des gens du Canada anglais qui ne l'auraient jamais fait avant. Je ne sais pas à quel point ça va nous mener en tournée à Toronto ou Calgary, mais on a le feeling que des portes s'ouvrent, peut-être même aux États-Unis (...) Malajube l'a déjà fait, peut-être que d'autres groupes vont suivre.

Q Comment pourrait-on diminuer le clivage musical entre le Québec et le reste du Canada (ROC)?

R Le Polaris est une solution. Il n'y a pas d'autre gala comme ça au Canada qui privilégie un choix judicieux et artistique. (...) Pour nous, ça représente gros. C'est une reconnaissance qui vient de critiques professionnels qui consomment beaucoup de musique. C'est très flatteur.

Q Vous êtes en nomination au prochain Gala de l'ADISQ, pas au GAMIQ, qui a décidé d'exclure les artistes indépendants ayant de la visibilité sur les « réseaux commerciaux «. Que pensez-vous de cette nouvelle modalité?

R Je trouve que ça accentue le clivage entre la scène alternative et le mainstream. Si tu refuses des artistes qui sont sur des réseaux commerciaux, tu peux mettre de côté des albums débiles. Regarde Beck et Arcade Fire : ils sont partout, mais selon moi, ils restent des artistes alternatifs (...) Selon moi, c'est présumer qu'un artiste underground se doit d'être pauvre et pas connu.

Q À quoi doit-on s'attendre de votre spectacle donné, jeudi? En quoi Pop Montréal se distingue-t-il des autres festivals montréalais?

R Dans le fond, c'est notre rentrée montréalaise. C'est le show officiel des Chemins de verre, monté avec nos amis artisans, comme Mathieu Roy aux éclairages. Le spectacle comprend beaucoup de chansons de cet album et des surprises, des vieilles chansons qui prennent d'autres tournures. (...) Le festival Pop Montréal est comme une pieuvre qui se tient dans plein de petites places et qui nous fait découvrir plein d'artistes. Ça fait beaucoup réagir les mélomanes : eh! il va y avoir un spectacle de Timber Timber.

Q Qu'est-ce qui est prévu dans les prochaines semaines ou prochains mois pour Karkwa?

R Ce soir (jeudi), nous sommes à Maniwaki, demain à Buckingham. On fait une mini-tournée de rodage... C'est cool, ce sont des endroits où nous ne sommes jamais allés. Nous sommes samedi à Waterloo. Il y a le Métropolis jeudi... Sinon, on continue la tournée au Québec et on retourne en Europe en octobre - en France, en Suisse et en Belgique. C'est condensé : on va faire six spectacles en 11 jours. En Europe, Les chemins de verre sort officiellement en février.

Karkwa est en spectacle jeudi au Métropolis dans le cadre de Pop Montréal.

Article d'Émilie Côté, La Presse Publié le 25 septembre 2010

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.