Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 31 juillet 2011

Osheaga 2011: Karkwa definitely one of the day’s highlights


There’s a Beauty and the Beast comparison to be made about Karkwa’s blend of floating melodies and swirling low-end chaos, but it doesn’t do their sound justice. Maybe something like a dove trying to escape a bear would work better, or a maelstrom swallowing Thom Yorke’s voice.

In any case, the Polaris Prize-winning Montreal rock band perfectly balanced heaviness with fragility with their main stage set. Bassist Martin Lamontagne, drummer Stephane Bergeron and percussionist Julien Sagot combined in a dense mass of noise, like a black hole made of Marshall stacks and thunder. On the other end of the decibel scale, Louis-Jean Cormier’s tender vocals served as a counterpoint along with Francois Lafontaine’s complex keyboard and synth flourishes. Definitely one of the day’s highlights.

Article from Al Kratina, Montreal Gazette,July 30, 2011

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.