Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

vendredi 15 juillet 2011

Je suis jalouse des québécois d'avoir un groupe aussi phénoménal que Karkwa!


Karkwa à L'Impérial: un joyau québécois

Soirée un peu particulière pour ce huitième jour de Festival. J'ai assisté à mon premier concert intérieur à L'Impérial en Basse Ville. Ce soir les festivaliers s'étaient donnés rendez vous depuis la fin d'après midi pour pouvoir assister au concert de "Plants and Animals + Karkwa".

Karkwa est un groupe tellement populaire et récompensé au Québec qu'on ne le présente plus.

Afin de rattraper ma maladresse de française de la semaine dernière (à savoir demander "c'est qui Karkwa?"), ce soir j'étais au rendez vous avec les 900 chanceux qui ont réussi à passer les portes de L'Impérial. Les paroles très bien écrites, créent un univers particulier autour du groupe.

"L'émotion d'un courant d'air"

Le chanteur principal Louis Jean Cormier est d'un charisme rare qui a tendance à faire de lui l'essence du groupe, notamment par sa place centrale sur scène avec un éclairage "douche" autour de lui.

Suite à sa prestation déjà remarquée dans "12 hommes rapaillés" je ne l'ai pas reconnu ce soir avec son élan d'hyperactivité et son énergie communicative. Face à nous les artistes sont très à l'aise, rigolent, font des réglages au milieu des chansons,...et s'adressent beaucoup au public."Amusez vous, collez vous" suggère Louis Jean.

On embarque directement dans la musique authentique et rock des cinq garçons qui ne nous laisseront pas de temps morts. Superbe "M'empêcher" qui a été repris par la foule : à vous en donner des frissons. En alternance on swingue et se déhanche ou l'on reste étonnamment "scotché" sur place, pendu aux lèvres de Cormier.

Sur "Bon sens" les Plants&Animals rejoignent Karkwa et l'ambiance déjà électrique nous électrocute! Le public se contracte tel un cœur qui bat, boum boum sur le son de Karkwa. "Je veux marcher à reculons pour avancer dans le bon sens" Le public de fans était très compact et ne faisait qu'un lorsqu'il s'agissait de reprendre les chansons en chœur, d'applaudir et de danser.

A l'Impérial le sol a vibré autant que nos tympans lorsque les 900 présents ont tapé du pied et applaudit le groupe jusqu'à obtenir un second rappel. "Merci à chacun d'entre vous d'être là et d'apprécier la musique en français".

Ce n'était ni un spectacle, ni une performance. Pas d'animations grandioses, pas de marée humaine. Ce soir le public présent a assisté à un concert authentique où l'on perd temporairement la mémoire pour ne se focaliser que sur les chansons. Je suis jalouse des québécois d'avoir parmi eux un groupe aussi phénoménal que Karkwa!

Plants & Animals

A noter la belle présentation de première partie de "Plants&Animals" qui a reçu l'adhésion totale du public. Les trois garçons ont partagé leur musique hype qu'il est tendance d'écouter pour les jeunes de ma génération! Lorsque Karkwa débarque sur le morceau "Bye Bye Bye" leur show atteint son apogée, et l'on constate le potentiel du groupe. Beau travail d'équipe.

Paru sur le blog "Summer au Pays des Caribous" ecrit ar Lou le 15 juillet 2011

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.