Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 31 juillet 2011

Karkwa une des plus solides performances de ce samedi à Osheaga

On m’a souvent vanté les mérites de la formation québécoise en spectacle. Et Karkwa n’a pas déçu, emportant l’auditoire avec eux sur les chemins de verres.

Le quintette montréalais a fait voyager une foule à priori peu réceptive dans son univers. On a interprété les meilleurs – d’après un consensus des quelques fervents présents — morceaux de leur plus récent gravé. De la magnifique Pyromane à la vulnérable Moi Léger, ceux qui connaissaient bien le groupe ont été gâtés.

En spectacle, les deux percussionnistes – Stéphane Bergeron et Julien Sagot – amènent une puissance toute particulière aux chansons avec un tempo plus frénétique. Le claviériste François Lafontaine, même assis, réussit à transmettre la touche typiquement karkwéenne au tout. Il paraissait en transe sur scène. Sinon, c’est la voix de Louis-Jean Cormier qui fait le reste du travail.

On ira plus loin. Karkwa, c’est Cormier

[Gabnews: ...et on ira trop loin ici avec ce raccourci très réducteur, si Louis-Jean est sur le devant de la scène et a demontré ses multiples talents au travers de ses collaborations et particulièrment avec Les Hommes Rapaillés, Karkwa c'est 5 gars talentueux et solidaires depuis 13 ans, tendez l'oreille vers le travail de François Lafontaine, ainsi que ses productions et ses collaborations sur d'autres albums, avec Galaxie par exemple, ou l'album de Marie-Pierre Arthur (et pour cause) le prochain sortira bientôt d'ailleurs. 

Tendez aussi l'oreille vers le travail de Julien Sagot, remarquez les titres et les paroles qui sont de son cru dans les albums de Karkwa, là aussi un prochain album est en préparation. Enfin Karkwa ne serait pas grand chose sans la solide et charpentée base rythmique du virtuose Stéphane Bergeron à la batterie et de Martin Lamontagne à la basse (écoutez ainsi l'important travail de la  guitare basse dans Karkwa). Alors non Karkwa ce n'est pas seulement Cormier même si Louis-Jean possède un énorme talent dont je comprends le fait qu'il vous éblouisse à ce point ;-)
]

On saisit mieux l’ampleur du talent du chanteur que sur les albums du groupe. Sensible par moment, puissante à d’autres, mais toujours envoûtante, sa voix a fait passer ce spectacle de 50 minutes à un autre niveau.

Musicalement, probablement une des plus solides performances de ce samedi à Osheaga.

Article de Monjukebox.ca

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.