Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

samedi 2 juillet 2011

Karkwa, La Maroquinerie, Paris le 29 juin 2011

Voici une article que j'ai honteusement pompé ;) sur l'excellent site Zdar de Benoit Darcy et écrit ici pour une fois par Loîc Suty auteur-compositeur, voix et guitariste, à l’origine non moins excellent groupe Kitch Device.  Benoit et Loïc sont deux grands fans et fidèles supporter de Karkwa en France avec d'autres amis dont la liste serait un peu longue à dresser ici, ils se reconnaitront ;) [Gabnews]

Cela faisait quelques mois que l’on avait pas eu le plaisir de voir Karkwa en France. La dernière fois, j’étais allé les voir à Bruxelles. Ils y faisaient une première partie à l’Ancienne Belgique. Quarante minutes d’un show intense, dans une salle au son superbe. Les gars étaient repartis aussi sec en direction de la Suisse pour un show le lendemain…
Et nous en direction de la France avec la chanson routière « Les Chemin de Verre » à fond dans la caisse. Quelques jours avant, c’est à deux concerts au Divan du Monde que l’on avait eu le plaisir de venir. Le premier dans le cadre du MaMa, nouvelle messe pro Parisienne plutôt sympathique, le second organisé par des amis du groupe en dernière minute deux jours plus tard. J’avais participé avec joie à l’aventure. Génial de se voir proposer un second soir la salle par un programmateur conquis par le groupe. Génial de voir se mobiliser autour du concert une quinzaine de personnes. Et génial d’avoir un groupe partant pour jouer dès que possible… Ce mercredi de d’octobre 2010 au Divan du Monde avait été énorme.
Et puis plus rien jusqu’au 21 juin dernier : concert sur la place de la Bastille pour la fête de la musique et pour fêter les 50 ans de la Délégation Générale du Québec à Paris. Nouvelle claque. Puis Karkwa a fait l’aller-retour Paris-Montréal-Paris pour trois dates outre-atlantique, avant de revenir quelques petites heures avant le début du show du 28 juin, pour une prestation remarquable en ouverture d’Arcade Fire au ZénithKarkwa et Arcade Fire au Zéntih. Rien que ça. Le meilleur du francophone et de l’anglophone canadien réunis pour une même soirée à Paris.
Hier, c’est dans un cadre plus intime que Karkwa donnait un concert : La Maroquinerie. On se souviendra longtemps de ce passage par la belle petite salle parisienne de la rue Boyer. Après Jimmy Hunt et Blue RodeoKarkwa monte sur scène tambours battant avec « Le Pyromane » (titre d’ouverture de l’album Les Chemins de Verre, à paraître très prochainement en France), avant de s’engouffrer dans « L’Acouphène », le terrible « Les Chemins de Verre » puis « Moi Léger », « Le Compteur », « Marie tu pleurs », « L’épaule », « 28 jours », « Le Bon Sens », « Le Vrai Bonheur » puis « Oublie Pas » . Un set encore trop court, mais impossible pour des questions de timing et de salle de faire plus long…
On a malgré tout pu prendre en pleine face la puissance et la maîtrise du quintette, constaté  la progression continue du groupe depuis des années, de plus en plus maître de lui-même, de plus en plus fin, contrasté. Plus léger, plus fort, plus planant. Comme à l’écoute du nouvel album, on se dit encore que plus on fréquente Karkwa, plus on voit Karkwa devenirKarkwa. Et de les voir assumer leur langue avec une fierté admirable, la faire chanter différemment, la faire aller à des milliards de kilomètres des canons à eau croupissante du Rock Français; genre qui n’a finalement pas enfanté grand chose de correct depuis la mort cérébrale de Noir Désir, mis à part peut-être un single sympathique de Deportivo et quelques autres accidents de l’histoire.
Alors voilà : Sigur Ros et consorts ont fait pour l’Islandais ce qu’aucun français n’a pu faire pour le Français. D’autres francophones s’en chargent, et c’est tant mieux. Karkwa est à mon sens depuis trois années le meilleur groupe de rock francophone – et cela ne fait que se confirmer à chaque concert…
On sort de ce concert chamboulé et heureux. Heureux de savoir qu’après avoir reçu le prix Polaris du meilleur album canadien (toutes langues confondues), après être allés chanter au Texas pour le SXSW, les voilà en route dans un tour bus pour une date à Londres, avant de revenir pour Les Eurocks et une date à Orléans.
Il ne nous reste plus qu’à espérer une tournée conséquente à l’automne pour la sortie d’un album qu’on ne finit pas d’attendre…

Photos du concert de Karkwa à la Maroquinerie, mercredi 29 juin 2011

Karkwa-Maroquinerie-2011-01 Karkwa-Maroquinerie-2011-02 Karkwa-Maroquinerie-2011-03 Karkwa-Maroquinerie-2011-04 Karkwa-Maroquinerie-2011-05 Karkwa-Maroquinerie-2011-06 Karkwa-Maroquinerie-2011-07 Karkwa-Maroquinerie-2011-08 Karkwa-Maroquinerie-2011-09 Karkwa-Maroquinerie-2011-10 Karkwa-Maroquinerie-2011-11 Karkwa-Maroquinerie-2011-12 Karkwa-Maroquinerie-2011-13 Karkwa-Maroquinerie-2011-14 Karkwa-Maroquinerie-2011-15 Karkwa-Maroquinerie-2011-16 Karkwa-Maroquinerie-2011-17 Karkwa-Maroquinerie-2011-18 Karkwa-Maroquinerie-2011-19 Karkwa-Maroquinerie-2011-20

Setlist

  1. Pyromane
  2. Acouphène
  3. Les Chemins de verre
  4. Moi léger
  5. Le Compteur
  6. Marie tu pleures
  7. L’Epaule
  8. 28 Jours
  9. Le bon sens
  10. Oublie pas
  11. Echapper au sort

  12. Suivez @zdar sur Twitter ou rejoignez la communauté sur Facebook !

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.