Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 27 mars 2011

Karkwa, le Juno un beau complément


Karkwa?, un beau complément

L'an dernier, Karkwa a remporté le prestigieux prix Polaris du meilleur album de rock indépendant canadien, ce qui lui donnerait peut-être une longueur d'avance pour l'obtention du Juno de l'album alternatif si Arcade Fire n'était pas également en lice. Ce prix, tout comme celui du meilleur album francophone, sera décerné ce soir au cours d'un gala dans lequel Karkwa jouera L'acouphène. Mais, contrairement à l'Autre Gala de l'ADISQ, celui des Juno ce soir ne pourra être vu ni entendu nulle part, pas même sur le web. Ce qui veut donc dire que de tous les artistes québécois en lice, à l'exception d'Arcade Fire, seul Bobby Bazini pourrait monter sur scène chercher un prix demain soir. Précisons pour la forme que Pierre Lapointe, Elisapie Isaac, Sam Roberts, Nikki Yanofski et Pierre Bouvier de Simple Plan sont parmi les 57 artistes qui ont chanté pour Haïti sur Wavin' Flag de K'NAAN, finaliste pour le Juno du simple de l'année qui sera décerné devant les caméras de CTV.

N'empêche, les gars de Karkwa vont assister au gala dominical. «?On va aller voir Arcade Fire?! lance au bout du fil le batteur Stéphane Bergeron. Comme Arcade Fire est aussi nommé dans la catégorie de l'album alternatif, on ne s'en fait pas trop avec ça. On ne s'attend absolument à rien. C'est sûr qu'après avoir gagné le Polaris, on s'est dit qu'on avait peut-être des chances comme groupe de l'année ou dans une autre catégorie comme celle de l'album de rock alternatif. Ça n'allait pas de soi, mais ça pouvait avoir du sens, cela dit sans prétention.?»

Après le Polaris, Karkwa a vendu plus de 3000 exemplaires de son album Les chemins de verre au Canada anglais. «?Il y a aussi iTunes qui nous aime bien: on a souvent été choisis pour le simple de la semaine et on nous a proposé des séances d'enregistrement à Toronto avant même qu'on gagne le Polaris?», rappelle Bergeron.

En plus d'avoir participé à quatre showcases - dont un consacré aux groupes de Boston?! - au prestigieux South By SouthWest à Austin, Texas, Karkwa vient de boucler une tournée de neuf concerts en deux semaines en Ontario, en première partie du groupe montréalais Plants and Animals.

«?Maintenant qu'on a des bébés, on ne peut plus se permettre de faire du défrichage comme on l'a fait au Québec depuis 10 ans, explique Stéphane Bergeron. On a maintenant un agent au Canada anglais et on veut faire des spectacles payants, pas au sens pécuniaire du terme?: si on part tout seuls en tournée là-bas, ça risque d'être un coup d'épée dans l'eau, tandis que de jouer en première partie de groupes dont on sait qu'ils vont faire salle comble, c'est vraiment le fun. Nos prochains projets au Canada anglais ressemblent plutôt à ça et on a également des festivals dans notre ligne de mire. En ce sens, les Juno peuvent sûrement nous aider, mais peut-être pas autant que le Polaris. Pour ce que j'en connais, c'est davantage un gala grand public tandis que Karkwa s'adresse plus aux curieux, aux gens qui s'intéressent à la musique plus que la moyenne. Je ne pense pas que ça va décupler l'impact qu'on a eu avec le Polaris, mais ça va être un beau complément.?»

Extrait de l'article d'Alain de Repentigny, La Presse, Publié le 26 mars 2011 à 06h00

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.