Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 9 mars 2011

Entrevue Apt 613 avec Karkwa


Ça a été une couple de mois assez intenses pour Karkwa. Depuis que le groupe a gagné le prix Polaris 2010 pour Les chemins de verre, la notoriété du groupe ne cesse de grandir dans le monde anglo-Canadien. Le groupe est en nomination pour deux prix Junos, ils vont jouer au Canadian Music Week à Toronto ainsi qu’à South By Southwest et reprendront une chanson de Leonard Cohen aux prix Génie, en compagnie d’invités surprise.

Bien sûr, Karkwa n’a pas oublié ses fans réguliers – autant ceux du début que les nouveaux. Le groupe joue au Capital Music Hall, ce jeudi, 10 mars en compagnie de Plants and Animals. Apartment613 a jasé par courriel avec Louis-Jean Cormier, chanteur de Karkwa, sur les effets de gagner le Polaris, le buzz autour de la scène musicale québécoise, la possibilité d’un nouvel album et beaucoup plus.


Apt613: Je suis certain qu’on vous a posé la question cent fois déjà mais comment est-ce que votre vie a changé après avoir gagné le Polaris?

Louis-Jean Cormier: C’est beaucoup plus facile pour nous de venir jouer en Ontario. Et le Polaris nous a fait rencontrer des gens formidables comme Ben Buchanan (Agent/Booking à l’extérieu du Québec) et Rebecca Webster (relations publiques à l’extérieur du Québec).

Apt613: Quel genre de portes ça vous a ouvert d’avoir gagné un prix semblable? Est-ce que c’est un impact à l’échelle canadien ou plus grand encore?

LJC: On a eu des téléphones et on a rencontré un paquet de personnes qui peuvent aider notre carrière…mais ça prendra beaucoup de temps et de travail pour percer dans le monde anglophone. On a aussi encore beaucoup de travail à faire dans la Francophonie aussi.

Apt613: Vous êtes ensembles depuis la fin des années 1990 mais plusieurs fans de musique à l’extérieur du Québec et de la France vous ont découvert pour la première fois cette année. Quel genre de feeling ça fait? Comment vous vous adaptez à cette nouvelle popularité?

LJC: Ça nous rappelle ce que c’était à nos débuts et c’est une très bonne chose. On voit bien la différence entre un public gagné d’avance et un qui ne l’est pas. C’est un beau “challenge” de faire découvrir notre musique à nouveau.

Apt613: La journée après votre show à Ottawa au Capital Music Hall, vous jouez un “tribute” à Barney’s Version aux prix Génies avec la Ballet Royal de Winnipeg. Comment vous êtes vous embarqué dans cette aventure?

LJC: Une belle proposition que nous avons acceptée avec plaisir. Nous sommes tous très respectueux de l’oeuvre de M. Cohen.

Apt613: Vous êtes en nomination pour deux Junos incluant album alternatif de l’année. Pensez-vous gagner?

LJC: Bien sûr que non, c’est un grand honneur de se trouver en compagnie de tous ces artistes talentueux mais on n’a pas de véritable espoir de gagner. On va perdre de toute façon. Ha! Ha!

Apt613: Qui a eu l’idée pour le documentaire Cendres de verre? Pouvez-vous nous parler du concept?

LJC: Au début, nous étions supposer faire un vidéo avec un ami de Paris et c’est devenu un documentaire.

Apt613: Votre album est sorti y’a presqu’un an déjà – est-ce qu’il y a une certain pression pour en sortir un autre bientôt? Avez-vous la chance de travailler sur des nouvelles compositions sur la route ou avez-vous besoin d’être enraciné à quelque part pour créer?

LJC: Nous avons enregistré 21 chansons pour le dernier album donc on en a plusieurs en banque. Nous n’avons pas de plans sérieux pour l’instant mais un ‘b-side’ de La Frette Studio (où ils ont enregistré leur dernier album, à Paris) pourrait être possible.

Apt613: Il semble qu’il y a de plus en plus d’artistes francophones qui percent dans le monde anglophone ces temps-ci. À part vous, on peut penser à Coeur de Pirate, Malajube et bien d’autres. Avez-vous une idée du pourquoi?

LJC: On ne sait pas vraiment. Peut-être que les chansons françaises sont à la mode? Y’a un buzz autour de la scène de Montréal. Tout va plus vite avec Internet, itunes, etc.

Apt613: D’après vous, quel est le prochain band québécois que le reste du Canada devrait découvrir?

LJC: Galaxie. Ils sont extraordinaires!

Par François Levesque, Apt 613, on Wednesday, March 9, 2011.

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.