Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 9 novembre 2011

Intenses Karkwa

Karkwa - Les chemins de verre
 (Audiogram / Idol)

Les Québécois passent de la grandeur à l’immensité : critique et écoute.

Les tremblements s’immobilisent, Le Volume du vent : on savait déjà, pour s’être violemment pris les deux précédents albums des Québécois en plein coeur, que Karkwa était l’un des groupes rock les plus passionnants du monde. Déjà largement prophète en sa Belle Province, brûlant sur scène, Karkwa accompagne régulièrement Arcade Fire sur ses dates nord-américaines, et a remporté l’année dernière le prestigieux (et généralement anglophile) prix Polaris canadien.

Avec Les Chemins de verre, Karkwa aurait également pu empocher trois ou quatre Victoires de la musique ou un prix Nobel de la beauté. Car le groupe, son écriture à géométrie variable et ses méandres soniques, sa poésie abyssale, ses mélodies douces ou coups de sang ont encore gagné en amplitude.

Des bouillons magmatiques aux nuages paradisiaques, les ambitions expérimentales en équilibre acrobate avec le cinglant du rock, l’ambivalence de Karkwa touche désormais à l’immensité : frottez-vous au rugueux titre éponyme, aux tubesques Pyromane ou L’Acouphène, aux bouleversantes Moi léger ou Marie tu pleures, à la complexe Les Enfants de Beyrouth et tout le reste risque de vous paraître minuscule.

Article paru dans les Inrocks le 09/11/2011

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.