Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 16 novembre 2011

Le public a acclamé Karkwa à l'Haldern Pop Bar en Allemagne

Foto: Kurt Michelis WAZ / FotoPool
Haldern. Le groupe canadien Karkwa a joué à la fin du concert dans le bar pop de Haldern, la chanson "Oublie pas", Sur cette chanson, le public a réagi vivement. L'enthousiasme a été exprimée dans une salve d'applaudissements qui ne s'est achevée tout de suite lorsque les musiciens étaient prêts à donner un rappel, cela a récompensé les cinq jeunes hommes pour leurs efforts.

La constellation du guitariste, du bassiste, du pianiste, du batteur et du percussionniste en combinaison avec un maximum de quatre chanteurs, a produit un énorme volume de son. Guitare et piano jouant des airs hauts et rapides, la basse vibrer dans l'estomac, les tambours jouer des rythmes rock, et avec des instruments rythmiques différents le percussionniste donnait une base convaincante pour le suivi des chansons.

Malgré le son, quand il parlait clairement, audiblement et à froid, le frontman et guitariste Louis-Jean Cormier avait une voix claire et agréable, et il a présenté ses pièces en français. La force qui été dans sa voix a été soulignée par le fait que presque tous les instruments se turent, sauf pour certains sons faibles du piano et de la guitare et donc tout était concentré sur son chant.

Chaque chanson a été récompensé par les applaudissements et les acclamations de l'auditoire et étaient très attendu par les gens dans le pop-up-bar à la fin de chaque chanson suivante.

[Gabnews : après cette traduction approximative, voici le texte original en allemand]

Publikum bejubelt Karkwa in der Haldern Pop Bar

Haldern. Auf diesen Song reagierte das Publikum stürmisch. Die kanadische Gruppe Karkwa spielte zum Abschluss des Konzertes in der Haldern Pop Bar das Lied „Oublier pas“, was in etwa „Vergiss nicht“ bedeutet. Die Begeisterung, die sich in einem Applaus ausdrückte, der erst endete nachdem die Musiker sich bereit erklärten eine Zugabe zu geben, belohnte die fünf jungen Männer für ihre Mühe.

Die Konstellation aus Gitarrist, Bassist, Pianist, einem Schlagzeuger und Percussionisten in Kombination mit bis zu vier Sängern gleichzeitig, erzeugte ein ungeheures Klangvolumen. Gitarre und Klavier spielten hohe, schnelle Melodien, der Bass vibrierte in der Magengegend, das Schlagzeug spielte rockige Anschlagrhythmen und bildete zusammen mit den diversen Rhythmusinstrumenten des Percussionisten eine mitreißende Grundlage für die darauf aufbauenden Lieder.

Trotz seiner, wenn er redete deutlich hörbaren Erkältung, bewegte der Frontmann und Gitarrist Louis-Jean Cormier mit klarer, angenehmer Stimme und präsentierte seine Stücke in französischer Sprache. Die Kraft, die in seiner Stimme lag, wurde besonders betont, wenn beinahe alle Instrumente, bis auf einige leise Töne des Klaviers und der Gitarre, schwiegen und dadurch alles auf seinen Gesang ausgerichtet war.

Jedes Lied wurde vom Publikum mit Applaus und Jubel belohnt und mit Spannung erwarteten die Menschen in der Pop Bar bis zum Ende das nächste Lied.

Alexander Goltz, Der Westen, 08.11.2011


Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.