Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

vendredi 6 juin 2008

Le milkshake musical de Karkwatson

Photo : Steeve Duguay/Métro : Louis-Jean Cormier, de Karkwa, avec Mishka Stein et Robbie Kuster, musiciens de Patrick Watson

Véronique Leduc, Métr0, le 06 juin 2008

Entre mille et un projets, Karkwa et le groupe de Patrick Watson ont trouvé le temps de se courtiser et de s’apprivoiser pour finalement s’unir le temps de présenter deux spectacles intitulés Karkwatson.

La complicité des deux groupes n’est pas nouvelle; Patrick Watson a même participé au dernier album de Karkwa, mais c’est la première fois qu’ils décident de présenter sur scène le résultat de leur collaboration. Deux des musiciens de Patrick Watson, le batteur Robbie Kuster et le bassiste Mishka Stein, ainsi que Louis-Jean Cormier, la voix et la guitare de Karkwa, ont tenté de démystifier le concept Kark­watson.

D’où vient l’idée de cette collaboration?

Louis-Jean Cormier : Ça fait longtemps qu’on est amis et qu’on apprécie la musique les uns des autres. Il y a deux ans, à Winnipeg, on nous a demandé de faire un mélange des deux groupes pour un spectacle télévisé. On était neuf musiciens. On avait fait seulement 30 minutes, mais on avait vraiment tripé.

En quoi trouvez-vous que votre musique se rejoint?

Louis-Jean Cormier : Je trouve que la voix de Patrick Watson et la mienne se rejoignent puisqu’on se tient tous les deux dans les hauteurs. Il y a aussi nos influences musicales qui se rejoignent. Mais ce que je trouve le plus le fun dans notre collaboration, c’est le fait de jumeler un groupe anglophone et un groupe francophone; ça donne un résultat très métissé.

De quoi sera fait le spectacle Karkwatson?

Robbie Kuster : En fait, on a prévu un genre de carré de sable dans lequel on peut s’amuser; on sait quels instruments il va y avoir et quelles chansons on va faire, on sait qu’on va varier le nombre de musiciens sur scène, mais à l’intérieur de ça, on veut se laisser une certaine liberté. On jouera autant des compositions de Patrick Watson que de Karkwa. On jouera même des compositions inédites de chacun des deux groupes, dont une dans laquelle les deux groupes ont écrit des bouts de texte.

Louis-Jean Cormier : Sur la scène, on va essayer de faire des «matchs» intéressants en mélangeant les groupes. Avec deux guitares, deux basses, deux claviers, deux chanteurs, un vibraphone et un marimba, il y a moyen de s’amuser!

Robbie Kuster : Le but de tout ça, finalement, c’est de s’amuser. Il n’y a aucun but promotionnel.

Peut-on envisager d’autres projets communs aux deux groupes?

Louis-Jean Cormier : En fait, les spectacles seront enregistrés dans le but de peut-être en faire un album live.
Robbie Kuster : Il y a plein de possibilités de collaboration entre nous parce qu’on travaille bien ensemble.

Karkwatson Au National Les 13 et 14 juin

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.