Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

dimanche 7 août 2011

Karkwa Firefly on Osheaga


Alors que j'étais déjà dans un ''high'' , Karkwa s'empare de la scène connexe et je n'y comprends plus rien. Karkwa? Je les ai vus à Cowansville il y a de cela quelques...semaines (shame on me, je ne vous en ai pas parlé, mais c'est que....) 

Avec une intro carrément planante ''Échapper au sort'', issue de l'album ''Le Volume du vent'', je ne pouvais demander mieux...Louis-Jean Cormier, ce génie musical, se tient là juste devant moi et j'ai envie de vibrer avec lui jusqu'à la fin des temps... 

Il est délicieusement talentueux avec sa petite voix suave et mélodique, et les accords de guitare sont progressifs, logiques mais surprenants tout à la fois. Son rock différent fait vibrer toutes les cellules de mon corps et j'adore la prestation du pianiste. Il s'envole et s'affole, redescend sur terre pour ne mieux que repartir, ce qui crée un univers très particulier autour du band.

Certains les comparent à Radiohead version québécoise, d'autres s'en offusquent, et moi je me situe entre les deux. On valse entre tellement d'influences multiples que de les étiqueter sous un seul ascendant serait offensant, mais une chose est certaine: l'univers de Karkwa vient briser les barrières d'un rock redondant qui résonne dans mes oreilles un peu trop fréquemment. 

Prestation exquise quoique trop courte (assurément), musique qui la transcende, bonne compagnie...J'ai pu apprécier le Volume du vent à volonté, les Chemins de verres sans limites, et...j'y ai aimé l'équilibre abstrait...La poésie de Karkwa me laisse des images fortes dans la tête et me martèle autant de souvenirs émotifs qu'il y a de notes dans leurs chansons. 

Je vois le film de la vie dont je rêve défiler sous mes yeux fermés, et j'oscille entre tremblements d'allégresse ou soubresauts de tristesse. Merci Karkwa de m'avoir fait léviter pour un instant. Pour cette dernière pièce, Oublie pas mon coeur, qui est un délice, mais aussi pour toutes les autres...je vous aime pour toujours. Point.

Extrait de "OSHEAGA 2011 jour 1: l'aube" sur le site "Firefly, journal d'une groupie" paru le jeudi 4 août 2011

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.