Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

lundi 25 avril 2011

Karkwa croque dans la Grosse Pomme

Karkwa était en spectacle au Pianos, dans le quartier new-yorkais Lower East Side, vendredi soir dernier.

«Hello, , we are Karkwa from Montreal. Yes, we sing in French !», a dit le chanteur Louis-Jean Cormier à la centaine de spectateurs présents au Pianos, à New York, vendredi dernier.

Contrairement à des centaines d'autres Québécois, les musiciens n'étaient pas venus dans la Grosse Pomme le week-end de Pâques pour s'amuser. Le quintette avait deux soirées importantes pour se faire voir auprès du public américain.

Alors que samedi soir, Karkwa devait se produire dans une soirée privée à la suite de la première du film Jesus Henry Christ ( voir autre texte), le groupe avait 45 minutes pour impressionner la foule du Pianos, vendredi soir, dans le quartier Lower East Side.

Parmi les spectateurs, de nombreux Québécois, mais aussi des employés de différentes compagnies de disques, telles que Warner, EMI et Universal.

«Vous avez droit à un show de Karkwa à la bonne franquette», a lancé Louis-Jean en français, en début de prestation.

Malgré la petitesse de la scène, les cinq musiciens ont livré un spectacle très énergique, à l'image de leur excellente réputation. Il s'agissait d'un deuxième concert en carrière pour le groupe à New York, lui qui s'était produit au festival CMJ il y a deux ans.

Bloqués aux douanes

Nouveau poulain de l'agence nord-américaine de booking, The Windish Agency, Karkwa devait avoir plus de facilité à traverser la frontière américaine pour se produire chez nos voisins du Sud. Or, vendredi, le groupe a été bloqué aux douanes durant quatre heures !

«Avec notre nouveau carnet A.T.A. [utilisé pour faciliter les échanges internationaux], on est tombé dans une catégorie commerciale et on ne savait pas comment ça marchait. Il a fallu retourner au Canada pour faire étamper le carnet», a raconté Louis-Jean après le spectacle.

Malgré les belles percées aux États-Unis, les membres de Karkwa demeurent bien lucides. «On n'arrive pas ici avec de grandes attentes. Ce qui pourrait nous arriver de beau serait d'avoir une entente de distribution pour notre album Les chemins de verre

Spectacles en Europe

«On n'est pas en train de développer notre carrière américaine. On espère qu'il y ait des choses cool qui se passent, mais on n'a pas le goût de ne faire que ça et de tout miser là-dessus. On a une vie au Québec et en France», a indiqué Louis-Jean.

Cet été, le groupe voyagera beaucoup, avec quelques séjours prévus en Europe. «On va aller jouer en France en juin. Le 1er juillet, on va jouer à Londres avec Buck 65 et d'autres artistes canadiens pour la Fête du Canada. Comme dirait mon beaupère, il ne faudrait pas que Loco Locass apprenne ça !», a dit Louis-Jean en riant.

Des discussions sont en cours pour que le Karkwa aille se produire en Italie et en Hongrie au mois d'août. En octobre, la formation jouera au Iceland Airwaves, en Islande.

Article et photo de RAPHAËL GENDRON-MARTIN, LE JOURNAL DE MONTRÉAL,
le 25/04/2011

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.