Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

lundi 19 septembre 2011

Karkwa à Sept-Îles, le retour

(...) Karkwa, c’est toujours bon en prestation. Les cinq musiciens sont solides, de merveilleux techniciens et après tant d’années ensemble, ils ont une forte chimie que peu de groupes peuvent se vanter d’avoir. Même un spectacle normal d’eux demeure une coche au-dessus de tout ce qu’il se fait normalement au Québec et au Canada, en matière de rock.

Mais c’était une performance normale, vendredi soir dernier. La foule a été un peu timide, a pris du temps à en redonner au groupe. Elle a bien chanté à la fin lors du rappel avec Le vrai bonheur, mais elle a pris du temps quand même. Il a fallu que Louis-Jean leur demande de se lever. Un truc fréquent dans les salles avec des sièges. Je n’ai pas senti cette énergie qu’il se crée parfois entre eux et le public.

Par contre, j’ai aimé pouvoir tous les observer et bien les écouter. Les instruments étaient bien divisés. La basse se démarquait davantage du clavier et de la guitare et j’ai pu entièrement apprécier le jeu subtil, mais précis, de Martin Lamontagne. Autant j’aime leur mur de son où tout s’entremêle sur disque, autant cette fois-ci j’ai aimé cette légère séparation, savourant le clavier psychédélique de Frank Lafontaine, les mélodies de Louis-Jean, l’énergie tribale de Julien Sagot et la précision de Stéphane Bergeron derrière sa batterie.

Je salue aussi la version rock de Marie tu pleures. Je n’avais même pas reconnu le riff de guitare avant que Louis-Jean ne prononce les deux premiers mots! La nouvelle version de Red Light était également étonnante et intéressante.

Tout n’était pas parfait, mais c’était quand même une très belle soirée. Comme je disais en introduction, ça fait tant de fois que je les vois qu’il est maintenant dur de déclasser certaines prestations épiques. De toute façon, Karkwa, ça fait toujours du bien. C’est un bonbon musical, un incontournable pour ma santé mentale.

Extrait de l'article "Retour sur Karkwa à Sept-Îles" de Mickaël B. , BangBang, le 18 septembre 2011, lire l'article en entier ici

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.