Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Depuis la pause de décembre 2011

Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

lundi 10 janvier 2011

Karkwa le 24 janvier au show du Cadenas

Les négociations sont au point mort depuis la fin décembre. Si bien que les 253 lock-outés organisent leur deuxième «Show du Cadenas» le 24 janvier, marquant le deuxième anniversaire du conflit. «C’est devenu une tradition» a tristement souligné un des organisateurs, le journaliste Philippe Renault. Cette fois, le spectacle aura lieu au Métropolis, une salle de plus de 2000 places.

«Inacceptable». C’est le mot qu’ont utilisé les lock-outés du Journal de Montréal, lundi, pour qualifier la durée du conflit de travail qui atteindra deux ans le 24 janvier 2011. L’événement sera marqué par un grand spectacle mettant en vedette Karkwa, les Zapartistes, Damien Robitaille et Bernard Adamus au Métropolis.

«Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous sommes ici aujourd’hui. C’est un événement qui marque nos vies, qui fait qu’on ne sera plus jamais les mêmes» a lancé d’entrée de jeu le président du Syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal, Raynald Leblanc.

«Ce n’est pas évident pour les artistes d’appuyer publiquement les lock-outés quand on connaît les tentacules de Quebecor», a affirmé M. Renault, soulignant le courage des Damien Robitaille, Bernard Adamus, les Zapartistes et Karkwa qui ont accepté l’invitation. D’autant plus que les disques de tous ces artistes sont distribués par Distribution Sélect, une entreprise de Quebecor (....)

Extrait de l'article "Un deuxième «Show du Cadenas» pour souligner les deux ans du lock-out", Écrit par David Patry-Cloutier, rue Frontenac, le Lundi, 10 janvier 2011

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.