Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mardi 25 janvier 2011

Des vertus du dialogue en société

Photo Rogerio Barbosa

Extrait de l'article " Show du cadenas — Tous unis contre la MAUDITE MACHINE " Écrit par Claude Giguère, Rue Frontenac, le samedi, 22 janvier 2011

Un manque flagrant de respect, selon Stéphane Bergeron, de Karkwa.

Finalement, Stéphane Bergeron, percussionniste de Karkwa, parle lui aussi des vertus du dialogue en société. « On va sur la Lune, on fait des transplantations d’organes, on devrait pouvoir dialoguer et s’entendre, non ?

Disant que son groupe interprétera des pièces de son plus récent album lundi soir, il affirme que bien qu’il soit pour la libre entreprise et qu’il comprenne la volonté d’un patron de vouloir faire de l’argent, ce dossier a quelque chose de différent : « Pierre Karl Péladeau, il l’a eue facile, il n’a pas eu à construire sa business, il l’a eue toute faite. Les relations de travail, c’est un échange de bons procédés entre patrons et employés. Mais dans ce cas, on est face à un manque flagrant de respect. »

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.