Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Karkwa la grande réunion d'octobre 2017

Depuis la pause de décembre 2011

Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

lundi 9 mai 2011

Solidari-show : Paul Cargnello prépare une offensive contre la pauvreté

L’auteur-compositeur-interprète Paul Cargnello, tête dirigeante du groupe punk montréalais The Vendettas, a ajouté il y a deux ans une solide corde à son arc.

En plus d’être le porte-parole officiel de l’organisme Le sac à dos, il est également l’instigateur du spectacle-bénéfice Solidari-Show, qui présentait jeudi soir sa troisième édition au Club Soda. Mamselle et Karkwa étaient parmi les invités d’honneur.

«L’idée derrière le Solidari-Show c’est de donner une vitrine à certains artistes et de contribuer tous ensemble à un monde meilleur», lance fièrement Paul Cargnello. «J’ai toujours eu à cœur le sort de l’humanité et je suis bien content que des artistes comme Fabrice Koffy, Mamselle et Karkwa aient accepté de nous venir en aide

QUE LE SPECTACLE COMMENCE

C’est à 20 h précises que les lumières se sont éteintes pour laisser la place à deux invités, dont la présence avait pour but de présenter Le sac à dos et de décrire la principale mission de l’organisme. «On veut attaquer la pauvreté dans toutes ses structures», ont-ils précisé.

Ce fut ensuite le tour de Mamselle, une auteure-compositrice-interprète d’origine mexicaine, d’offrir une performance de mille feux. Sa musique latino voisinant le style fusion s’est magnifiquement prêtée à l’audacieuse initiative de Cargnello. Puis, c’est aux alentours de 21h que Paul Cargnello & The Frontline sont montés sur la scène pour présenter leur dernier album, La course des loups, en compagnie du rappeur énergique Karma Atchyka.

La soirée s’est clôturée tout en douceur avec une courte prestation de Karkwa. Le quintette, qui a récemment remporté le prix de l’album francophone de l’année pour Les chemins de verre, semblait particulièrement heureux d’être sur place. «L’organisme Le sac à dos nous parlait», a expliqué Stéphane Bergeron, le batteur du groupe. «La chanson Échapper au sort raconte justement l’histoire d’un jeune itinérant qui meurt de froid. La pauvreté est partout et on aimerait bien venir en aide aux plus démunis.» Le public montréalais a eu la chance d’entendre les exquises Pyromane, L’acouphène, Les chemins de verre, Moi-léger et Le compteur. En rappel, ils ont interprété Le bon sens avec Paul Cargnello.

Artcle d'Éric Dumais, Canoe.ca le 06-05-2011, photo Marie-Claude Forest/Agence QMI

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.