Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 20 août 2009

Karkwa symphonique : «Ça punch ! »


Les membres de Karkwa sont arrivés mardi au Camp musical Saint-Alexandre afin de répéter leurs propres chansons, qui ont été réarrangées pour un orchestre symphonique.

Le camp d'été de Karkwa

(Québec) Perdue dans le bois, dans un coin de campagne près de Rivière-du-Loup, la vieille grange du Camp musical Saint-Alexandre vibre depuis dimanche d'une énergie bien particulière.

Les médias ont eu un aperçu, hier, du concert Karkwa symphonique qui sera présenté d'abord à la salle Desjardins-TELUS de Rimouski, demain soir, et sur la scène d'Expo Québec dimanche soir.

Depuis le 16 août, 45 jeunes de 13 à 17 ans répètent avec leurs instruments à cordes au camp. Mardi, 45 autres musiciens invités jouant principalement des cuivres et des percussions les ont rejoints, ainsi que les cinq membres de Karkwa. Il s'agit du plus gros orchestre depuis les débuts des concerts symphoniques du Camp Saint-Alexandre.

«Ça punch», concède Julien Sagot, un des batteurs de Karkwa. «D'habitude, on est cinq, mais là, on est 100!» s'enthousiasme-t-il.

Cette année, Mathieu Rivest, le directeur du camp et chef d'orchestre, a formé un collectif de huit arrangeurs pour traduire en symphonie Le compteur, Deux lampadaires, Le solstice, La façade et Le coup d'état, entre autres. En tout, un programme de 11 pièces qui risque de donner des frissons à plusieurs.

Le spectacle sera lancé sans Karkwa, avec deux pièces du répertoire classique, dont une valse de Katchaturian et une pièce de Joaquim Rodriguo. Cette oeuvre se fondra ensuite avec La fuite, de Karkwa.

Ça risque de brasser fort en fin de semaine à Rimouski et à Québec. Le style musical déjà planant de Karkwa est totalement magnifié par l'orchestre du Camp Saint-Alexandre. De très beaux moments sont à prévoir avec la pièce Vrai, coup de coeur des membres de Karkwa, avec sa voluptueuse introduction de cuivres.

Histoires de campeurs

Le Camp musical Saint-Alexandre existe depuis belle lurette, mais l'aventure avec des artistes populaires a commencé il y a cinq ans avec les rappeurs engagés de Loco Locass. D'ailleurs, Chafiik, un des membres du trio, a tellement eu un coup de coeur qu'il est revenu chaque année depuis.

Marc Déry et Les Batinses se sont aussi prêtés au jeu de passer une semaine dans le Bas-du-Fleuve, plongés dans la vie de camp avec les jeunes, à l'invitation de Mathieu Rivest.

«Notre but est toujours d'offrir une formation de qualité aux jeunes et non juste d'accompagner un artiste», précise-t-il. Le choix de Karkwa, qui revient tout juste d'une longue tournée en Europe et fête ses 10 ans d'existence, s'est fait tout naturellement. «Dans leurs arrangements, il y avait déjà beaucoup de couleurs orchestrales», explique le chef.

Louis-Jean Cormier confirme que le groupe «aime beaucoup les montées d'intensités». Le chanteur et guitariste est enchanté de son expérience. «C'est super excitant de voir notre musique avec des arrangements symphoniques, mais ce qui est tripant, c'est surtout la rencontre avec les jeunes», précise-t-il.

Des jeunes qui cherchent toujours à renouveler l'expérience, année après année. Pour Francis Caron, pianiste invité, le Camp Saint-Alexandre est une histoire qui dure depuis 11 ans. «Le contact avec les professionnels du milieu, c'est vraiment super», explique-t-il.

Juliane Sévigny, une violoniste de 17 ans originaire de Saint-Étienne, sur la Rive-Sud, en est, quant à elle, à sa deuxième expérience. «C'est super tripant, les artistes n'ont vraiment pas la grosse tête. Ce midi, Louis-Jean Cormier est venu dîner avec nous et il a répondu à toutes nos questions», raconte-t-elle, des étoiles dans les yeux.

Difficile de la contredire. Au moment de quitter les lieux, François Lafontaine, claviériste de Karkwa, échangeait le Frisbee avec de jeunes amis, juste avant de retourner faire vibrer la grange sous le coucher du soleil.

Vous voulez y aller?

QUOI : Karkwa symphonique avec l'orchestre du Camp Saint-Alexandre

QUAND et où : demain à 19h30 à la salle Desjardins-TELUS de Rimouski; 23 août, 20h30 à Québec, sur la scène d'Expo Québec

BILLETS : contribution volontaire à Rimouski, passeport ou 15 $ pour la journée à Expo Québec

Info. : www.campmusical.com et www.expocite.com/expoqc2009

Article "Le camp d'été de Karkwa" d'Isabelle Houde, Le Soleil, Publié le 20 août 2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.