Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

jeudi 20 août 2009

Karkwa SymFUNique


Karkwa se prête au jeu de la relecture de ses chansons en version symphonique en compagnie des élèves du Camp musical Saint-Alexandre.

Le Camp musical Saint-Alexandre, pas loin de Rivière-du-Loup, propose depuis plusieurs années différents cours d'été pour jeunes et moins jeunes. Si la musique dite "classique" est le principal champ d'études, il arrive aussi que la pop soit abordée. Ainsi, fort de quelques expériences concluantes en compagnie de différents artistes, notamment Loco Locass en 2005, le Camp musical a décidé de s'attaquer cette année à l'oeuvre de Karkwa.

"Ça nous fait plaisir de participer à un tel projet. Nous avons souvent songé à collaborer avec un orchestre symphonique et là, ça se réalise enfin", se réjouit Stéphane Bergeron, un des cinq membres du groupe Karkwa, joint quelques heures seulement après son arrivée au camp.

"Plusieurs arrangeurs ont travaillé nos chansons. Il va falloir se greffer aux jeunes musiciens, et eux à nous. Nous avons des répétitions toute la semaine et les étudiants sont plongés dans la musique de huit à neuf heures par jour. C'est certain qu'il va falloir modifier nos partitions et notre façon d'interpréter notre musique. Reste qu'on est un peu craintifs tout de même, car un band de rock avec un orchestre symphonique, ça peut goûter bizarre aussi. Mais on a des chansons qui pourraient bien se prêter à ce genre d'exercice, telles que Le Solstice ou Combien"
, poursuit le batteur de la populaire formation rock, qui n'a pas voulu en dire davantage sur les autres titres de Karkwa qui ont été sélectionnés.

Toutes ces longues heures de travail au camp serviront à monter un spectacle qui sera présenté d'abord à Rimouski (le 21) et ensuite à Québec. Les musiciens amateurs, qui sont âgés de 13 à 17 ans, ne joueront pas que du Karkwa cependant. "Les jeunes vont aussi interpréter des pièces de Khatchatourian et de Rimsky-Korsakov, des oeuvres qui peuvent correspondre un peu à notre musique (on reste dans les K, quoi!), résume Stéphane Bergeron. Ce sera essentiellement un orchestre de cordes, nous ne serons pas loin d'une centaine de musiciens sur scène! Si l'expérience est concluante, il n'est pas impossible qu'on songe à refaire ça avec un grand orchestre établi, peut-être aux Francos, qui sait? En tout cas, ça va faire changement des shows qu'on donne!"

À écouter si vous aimez /
Karkwa, la pop symphonique, sortir des sentiers battus

Article de Patrick Baillargeon, Voir.ca, le 20 août 2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.