Retrouvez les news sur SCOOP.IT !

mercredi 12 août 2009

Karkwa explosif


Les gars de Karkwa ont, comme promis, tout donné. Photo Chantal Poirier

Karkwa
donnait dans un Métropolis en feu et rempli à craquer le dernier spectacle montréalais de la tournée de son troisième album, Le volume du vent. « On va tout donner jusqu’à ce que le moteur saute », a même promis en début de spectacle Louis-Jean Cormier, le leader du groupe.

On constate d’abord que ce moteur est drôlement bien huilé. Sur scène, les gars de Karkwa ont atteint une cohésion impressionnante. Un mélange bien dosé d’énergie brute, d’harmonies, de recherche musicale et d’expérimentations sonores.

Louis-Jean Cormier et sa bande ont ouvert le bal avec Le Compteur, premier titre du génial album Le volume du vent, avant d’enchaîner avec une version remaniée de M’empêcher de sortir (tirée du disque précédent). On a ensuite eu droit à Échapper au sort, Le temps mort et Le coup d’état, toutes interprétées de façon impeccable.

Marie-Pierre Arthur (qui assurait la première partie) est venue se joindre à Cormier pour chanter Oublie pas, avant que le groupe remette la pédale au fond avec Deux lampadaires. Ç’a continué ainsi pendant deux heures. Le moteur n’a pas sauté mais les gars de Karkwa ont, comme promis, tout donné.

Extrait de l'article de Maxime Demers, Rue Frontenac, Samedi, 08 août 2009

Suivre les nouvelles par courriel

Messages les plus consultés

"[Karkwa] qu'on en dise" le cap des 40 000 visiteurs a été dépassé le 21 juin 2011 alors que Karkwa performer à Paris pour le cinquantième anniversaire de la délégation générale du Québec à Paris.

Je remercie tous ceux qui ont trouvé,
depuis avril 2008, intérêt à visiter ces pages dédiées à mes amis de Karkwa et aux musicien(ne)s et musiques qui leur sont proches.

Rendez-vous est pris pour le 50000 éme visiteur ! :-)

Avertissement: Ce blog à pour but de regrouper et archiver les articles parus sur le net à propos de Karkwa. Il est fait par amitié pour les membres du groupe et leur entourage. Les liens vers les sites et articles d'origine sont faits, les auteurs sont cités lorsque possible. Si quiconque se sentait lésé dans ses droits, il n'aurait qu'a me contacter pour que je puisse remédier à la situation.